Tiktok : après un Blackout challenge, le jeune britannique de 12 ans est mort

Samuel Azemard
Publié le 6 août 2022 à 16h39
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Archie Battersbee, un jeune britannique, est mort ce samedi à l’âge de 12 ans.
Depuis le mois d’avril, il était maintenu dans le coma dans un hôpital londonien.
Après avoir réalisé un challenge sur les réseaux sociaux, l'enfant avait été déclaré en mort cérébrale.

"Archie est mort à 12h15 aujourd'hui", a déclaré à la télévision Hollie Dance, la mère du jeune garçon. "Il s'est battu jusqu'à la toute fin", a-t-elle déclaré, en larmes, "si fière d'être sa maman". Depuis le mois d’avril, il était maintenu dans le coma dans un hôpital londonien. Le jeune garçon était considéré en état de mort cérébrale. Archie Battersbee avait été retrouvé inconscient chez lui le 7 avril dernier. Selon sa mère, il aurait participé à un défi sur les réseaux sociaux consistant à retenir sa respiration jusqu'à l’évanouissement, le Blackout Challenge

Une bataille juridique vaine

La justice britannique avait autorisé mi-juillet l'hôpital à mettre fin aux traitements qui maintenaient Archie Battersbee en vie. La famille était contre. Toutefois, et malgré une bataille juridique, ses parents, Hollie Dance et Paul Battersbee, soutenus par une organisation chrétienne, ont dû se résoudre à laisser leur fils mourir.

Le couple avait engagé d'ultimes recours en justice au Royaume-Uni et devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) pour que leur fils quitte le Royal London Hospital de Whitechapel, dans l'est de Londres. L’objectif était de le transférer dans un établissement de soins palliatifs pour l'arrêt des soins, mais en vain. "En prenant en compte les souhaits de la famille et leurs motivations, les équipements en maison de soins, ce qu'Archie aurait voulu, les risques d'un transfert et sa santé de plus en plus fragile, (...) je pense qu'il est dans son intérêt de rester à l'hôpital pour l'arrêt des soins", a estimé la juge à la Haute Cour de Londres vendredi.

Lire aussi

L'hôpital a été "très clair" quant au fait qu'il n'y avait "plus d'autre option" et que les soins qui le maintiennent en vie seraient interrompus samedi à 10h00, a déclaré la mère de l'enfant dans une interview vendredi soir à la chaîne Sky News. "Cela a été très dur", a-t-elle raconté, "je suis brisée". "J'ai fait tout ce que j'avais promis à mon petit garçon de faire", a-t-elle déclaré. 

Le Blackout Challenge, la version numérique du jeu du foulard

Ce challenge est une variante du jeu très dangereux du foulard. En effet, Archie Battersbee a subi une lésion cérébrale chez lui en avril à la suite de ce challenge. Phénomène phare du réseau social Tiktok,  ce "défi" consiste a retenir sa respiration le plus longtemps possible jusqu'à évanouissement. 

Ce n’est pas la première fois qu'un tel "jeu" cause la mort d’enfants. Fin 2021, deux fillettes américaines de 8 et 9 ans sont décédées après s'être auto asphyxiées. Les parents ont porté plainte le 5 juillet dernier. Selon eux, l’algorithme Tiktok met en avant beaucoup trop facilement ce type de jeux dangereux.  Des scénarios similaires peuvent se compter par dizaines partout dans le monde.  Pour la plateforme, suite à ces différentes morts, ce challenge est connu des jeunes par d'autres canaux que Tiktok. "On reste vigilant dans notre engagement de sécurité des utilisateurs, et on enlèvera immédiatement un contenu similaire si on le trouve", déclarait un porte-parole de Tiktok à la suite d'un énième décès en mai. 


Samuel Azemard

Tout
TF1 Info