Tir de missile par la Corée du Nord : l'ONU à l'unisson, Trump promet des représailles

La rédaction de LCI
Publié le 14 février 2017 à 8h16, mis à jour le 14 février 2017 à 8h25
Tir de missile par la Corée du Nord : l'ONU à l'unisson, Trump promet des représailles

Source : AFP

BOUM - Lors d'une réunion convoquée en urgence, l'ensemble du Conseil de sécurité de l'ONU a condamné le tir de missile effectué par Pyongyang dimanche 12 février. Donald Trump a promis des représailles.

Un tir qui fait l'unanimité contre lui. Lundi 13 février, l'ensemble des quinze pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU a condamné le tir de missile de Pyongyang, ce dimanche. Même la Chine, pourtante alliée de la Corée du Nord, a approuvé un texte proposé par les Etats-Unis affirmant que ce tir de missile constituait une "grave violation" des résolutions de l'ONU et menaçant le régime communiste de "nouvelles mesures significatives".

Provoquer Donald Trump ?

Le Conseil de sécurité s'est réuni d'urgence lundi à la demande des Etats-Unis, du Japon et de la Corée du Sud, au lendemain de ce nouveau test de missile balistique destiné, selon Séoul, à tester la réaction du nouveau président américain Donald Trump. Ce dernier, qui a montré les muscles à de nombreuses reprises, durant sa campagne pour être élu à la présidence et depuis son investiture, contre le régime de Pyongyang, a promis de répondre "très fortement" à la Corée du Nord qui pose selon lui "un gros, gros problème".

 Le ministère américain de la Défense a assuré toutefois que les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon disposaient ensemble des moyens nécessaires pour intercepter, le cas échéant, des missiles balistiques semblables à celui testé dimanche.  

La France a de son côté appelé à ce que les sanctions soient véritablement appliquées. "Cela veut dire aussi que la partie européenne travaille à des mesures supplémentaires", a déclaré l'ambassadeur français François Delattre.

Les résolutions de l'ONU interdisent à Pyongyang tout programme nucléaire ou balistique. Depuis le premier essai nucléaire nord-coréen de 2006, le régime a essuyé six volées de sanctions qui ne l'ont cependant pas convaincu d'abandonner ses ambitions militaires.

Etats-Unis et Corée du Sud montrent leur puissance militaire à la Corée du NordSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info