Trafic de drogue au Pérou : le déguisement d'ours en peluche, arme fatale des policiers

par La rédaction de TF1info | Commentaire : Benoit Christal
Publié le 16 février 2024 à 16h45

Source : JT 13h Semaine

Au Pérou, un policier déguisé en ours en peluche a créé le buzz en interpellant des narcotrafiquants.
Une stratégie déployée avec succès pour certaines interventions.

C'est une déclaration d'amour originale, mais aussi un piège pour celle qui se sent flattée. Car la sérénade tourne très vite à l'opération de police. L'ours effectue lui-même l'interpellation. Ses collègues cherchent des preuves, pendant que lui maintient la suspecte à terre. Les renseignements étaient bons. Un stock de cocaïne et de marijuana est retrouvé au domicile. 

"Elle baisse sa garde, persuadée d'avoir affaire à un admirateur"

Le policier déguisé doit identifier la marchandise et ensuite accompagner la suspecte jusqu'au commissariat. Son déguisement permet d'éviter les réactions violentes dans le quartier. "L'idée est de faire un faux cadeau à la personne pour la Saint-Valentin. Si elle est romantique, elle baisse sa garde, car elle est persuadée d'avoir affaire à un admirateur secret", explique Walter Palomino, colonel de la police nationale péruvienne.

En décembre dernier, un autre déguisement était utilisé par la même unité. Un père Noël équipé d'une massue mais qui était, tout de même, beaucoup moins discret. Ces méthodes peu orthodoxes rappellent que le Pérou est le deuxième producteur mondial de cocaïne derrière la Colombie. Tous les moyens sont bons donc pour tenter de juguler le trafic.


La rédaction de TF1info | Commentaire : Benoit Christal

Tout
TF1 Info