Irlande : dix morts dont trois enfants lors d'une explosion dans une station-service

Publié le 8 octobre 2022 à 12h36
Irlande : dix morts dont trois enfants lors d'une explosion dans une station-service

Source : DF Brigade

Une explosion est survenue vendredi après-midi dans la station-service d'un petit village situé au nord de la République d'Irlande.
Dix personnes ont perdu la vie, dont trois enfants.

C'est la sidération dans le petit village de Creeslough où habitent 400 personnes. Dix personnes ont été tuées à la suite d'une explosion dans une station-service dans le nord-ouest de l'Irlande, vendredi 8 octobre après-midi.

L'explosion s'est produite vendredi vers 15h20 (16h20 en France), faisant "dix victimes", a déclaré un responsable de la police lors d'une conférence de presse. Il s'agit de quatre hommes, trois femmes, deux adolescents (un garçon et une fille) et d'une fillette, en âge d'aller à l'école primaire, a-t-il détaillé.

"Les informations dont nous disposons à l'heure actuelle font état d'un accident tragique", a-t-il encore dit, semblant écarter la piste d'un acte volontaire. Mais la police garde "l'esprit ouvert". "On ne s'attend pas à ce qu'il y ait d'autres victimes", a ajouté ce responsable. Il n'y a pas d'information sur des personnes portées disparues. 

Des images montrent les dégâts causés par la déflagration dans une station-service de la compagnie irlandaise Applegreen, mais aussi sur la façade d'appartements voisins. La police, les pompiers, les services d'ambulance et les garde-côtes irlandais, le service d'ambulance aérienne d'Irlande du Nord ainsi qu'une équipe de spécialistes de la province britannique étaient sur place samedi. 

Une photographie aérienne prise après la déflagration montre la station-service détruite et deux immeubles résidentiels de deux étages effondrés. Les services de secours, accompagnés de chiens renifleurs pour retrouver des victimes, ont œuvré tout au long de la nuit. Les décombres continuaient d'être ramassés samedi matin tandis qu'une messe a été célébrée dans l'église du village anéanti par "un tsunami de chagrin", a dit le prêtre John Joe Duffy.

L'hôpital universitaire de Letterkenny, situé à 24 kilomètres de la station-service, a été placé en situation d'urgence et a indiqué dans un communiqué qu'il s'occupait de "blessures multiples". 

Dans un communiqué, le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, a déclaré que "ses pensées et ses prières (allaient) aujourd'hui à ceux qui ont perdu la vie et à ceux qui ont été blessés dans cette explosion dévastatrice".  "Les habitants de l'île seront frappés par le même sentiment de choc et de dévastation totale que les habitants de Creeslough face à cette perte tragique de vies humaines", a-t-il déclaré, remerciant les membres des services d'urgence qui ont travaillé "toute la nuit dans des circonstances extrêmement traumatisantes". 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info