La présidence Donald Trump

Trump n'est "pas apte à la fonction" de président, tacle son ancien conseiller John Bolton

La rédaction de LCI
Publié le 18 juin 2020 à 18h16
Trump n'est "pas apte à la fonction" de président, tacle son ancien conseiller John Bolton

Source : AFP

ETATS-UNIS - A quelques jours de la publication d'un livre polémique, l'ex-conseiller à la sécurité nationale accuse le président américain d'avoir cherché l'aide de la Chine pour gagner sa réélection en novembre.

Le torchon brûle entre Donald Trump et John Bolton. A quelques jours de la publication d'un livre relatant son passage à la Maison Blanche, l'ancien conseiller à la sécurité nationale a vilipendé le milliardaire, estimant que celui-ci n'est "pas apte à la fonction" de président. Il n'en fallait guère plus pour s'attirer les foudres de ce dernier, Donald Trump se fendant d'une salve sur Twitter pour dénoncer une "pure fiction".

"Je ne pense pas qu'il soit apte à la fonction. Je ne pense pas qu'il ait les compétences pour exercer ce poste", a déclaré John Bolton dans cet entretien à la chaîne ABC, qui doit être diffusé dans son intégralité ce week-end. "Je n'ai vraiment pas pu identifier d'autre principe directeur que : qu'est-ce qui est bon pour la réélection de Donald Trump", a poursuivi celui qui fut conseiller à la sécurité nationale d'avril 2018 à septembre 2019. "Il était tellement concentré sur sa réélection, que les considérations de plus long terme étaient écartées."

"Une compilation de mensonges"

Sans surprise, Donald Trump a balayé d'un revers de la main ces affirmations. "Le livre de John Bolton (...) est une compilation de mensonges et d'histoires inventées, toutes dans le but de me faire apparaître sous un mauvais jour", a tweeté le président américain jeudi matin. "Beaucoup des déclarations ridicules qu'il m'attribue n'ont jamais existé, de la pure fiction. Il essaie juste de prendre sa revanche parce que je l'ai viré, comme le malade qu'il est !". "Malade", "dingo", "andouille", "incompétent"... Les insultes fusent depuis mercredi soir sur le compte Twitter présidentiel.

La passe d'armes entre les deux hommes constitue un avant-goût de la parution de l'ouvrage de John Bolton, intitulé "The Room Where It Happened, A White House Memoir" ("La pièce où cela s'est passé, mémoires de la Maison Blanche"). Très attendue par le tout-Washington, la sortie du livre est prévue mardi. Mais la Maison Blanche a engagé une action en justice en urgence pour tenter de la bloquer. Plusieurs extraits de l'ouvrage ont déjà filtré : John Bolton y accuse notamment le président d'avoir cherché l'aide de la Chine pour gagner sa réélection en novembre, et d'avoir soutenu devant le président chinois Xi Jinping la construction de camps de concentration pour les musulmans ouïghours dans le Xinjiang.

Dès janvier, en plein procès en destitution de Donald Trump, de premiers passages de son livre avaient également filtré, accréditant la thèse au cœur de l'accusation d'abus de pouvoir, celle d'un marché que le président aurait voulu imposer à l'Ukraine pour l'aider à discréditer ses adversaires démocrates.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info