Tuerie d'Uvalde : pour échapper aux balles, une écolière s'est couverte du sang d'un camarade

LC. avec AFP
Publié le 28 mai 2022 à 9h10

Source : JT 20h WE

Mardi 24 mai, un lycéen de 18 ans a tué 19 enfants et deux enseignantes au cours d'une fusillade dans une école primaire, à Ulvade, au Texas.
Parmi les survivants du drame, Miah Cerrillo a dû s'enduire de sang pour échapper aux balles du tireur.
La jeune fille de 11 ans souhaite, aujourd'hui, témoigner de ce qu'il s'est réellement passé.

Une scène d'horreur. Lors de la fusillade au Texas, mardi 24 mai, Miah Cerrillo, 11 ans, a dû s'enduire de sang pour échapper aux balles de Salvador Ramos, un lycéen de 18 ans, dans son école d'Ulvade. Prise au piège dans la classe, elle a utilisé le téléphone portable de l'une de ses enseignantes mortes pour avertir la police du drame. Au total, ce jour-là, 19 enfants, âgés de dix ans en moyenne, ainsi que deux institutrices ont trouvé la mort, suscitant l'émotion de toute l'Amérique. Le tireur, lui, a été abattu par la police.

"Venez, s'il vous plaît..."

Le matin du drame, elle et ses camarades regardaient le dessin animé Lilo et Stitch quand les deux enseignantes, Eva Mireles et Irma Garcia, ont appris qu'il y avait un tireur au sein de l'école, raconte, hors caméras, l'enfant dans un témoignage bouleversant à la chaîne CNN. L'une de ses professeurs, continue l'élève, a essayé de fermer la porte de la classe, en vain, Salvador Ramos était déjà là. Tout est allé très vite, poursuit-elle au média américain : le lycéen a regardé l'institutrice, lui a dit "bonne nuit" puis lui a tiré dessus, avant d'abattre sa collègue et des élèves.

Ensuite, poursuit l'élève, blessée à l'épaule et à la tête par des éclats de balles, le tireur a ouvert une porte donnant sur une seconde classe. Elle a entendu des coups de feu, des cris et de la musique "triste", mise par le tireur, selon l'enfant. Avec le téléphone de l'une des enseignantes décédées, elle et un ami supplient la police d'intervenir : "Venez, s'il vous plaît... nous avons un problème", se remémore-t-elle.

Tuerie au Texas : un enfant survivant témoigneSource : TF1 Info

Effrayée d'un retour possible du tireur dans sa classe, Miah Cerrillo raconte à CNN avoir plongé ses mains dans le sang d'un camarade, dont le cadavre se trouvait à côté d'elle. Elle s'en est enduite partout sur le corps avant de faire la morte. Elle pensait à ce moment-là, dit-elle, que la police n'était toujours pas arrivée sur les lieux. Et d'ajouter, en pleurs, qu'elle ne comprenait pas pourquoi les forces de l'ordre n'étaient pas venues les sauver.

Traumatisée par l'événement, des touffes de cheveux lui tombent du crâne depuis. Ses parents ont lancé une cagnotte en ligne pour financer son suivi médical et psychologique.


LC. avec AFP

Tout
TF1 Info