Turquie : au moins 29 morts dans l'incendie d'un immeuble à Istanbul

Publié le 2 avril 2024 à 15h33, mis à jour le 2 avril 2024 à 17h51

Source : Sujet TF1 Info

Un incendie mortel, qui a débuté au sous-sol d'un bâtiment résidentiel de 16 étages, a fait au moins 29 morts, selon un bilan toujours provisoire.
Une enquête a été ouverte, mardi 2 avril, pour déterminer ce qui a pu causer le départ du feu dans le sous-sol, en travaux, de l'immeuble.

Le feu s'est déclaré au sous-sol d'un immeuble de 16 étages. Vingt-neuf personnes ont trouvé la mort et trois autres ont été blessées, mardi 2 avril, dans un incendie survenu dans une discothèque située dans un bâtiment résidentiel à Istanbul. Outre les personnes décédées, un blessé était toujours hospitalisé dans un état grave.

Les bilans, fournis par le bureau du gouverneur et régulièrement mis à jour, n'ont cessé d'évoluer. La plupart des 12 blessés graves annoncés initialement sont peu à peu décédés malgré leur transfert à l'hôpital.

Des travaux au sous-sol du bâtiment

L'incendie a éclaté lors des travaux effectués au sous-sol d'un immeuble situé à Gayrettepe, un quartier de l'arrondissement central Besiktas, a affirmé le gouverneur d'Istanbul Davut Gül. S'y trouvait le "Club Masquerade", un établissement coté et doté de plusieurs scènes et qui accueillait régulièrement des concerts. Il avait reçu sa licence en 1987, qui avait été renouvelée en 2018, selon le gouvernorat. Selon lui, "la discothèque avait été entretenue et rénovée".

"L'incendie a été maîtrisé. Espérons qu'il n'y ait pas plus de victimes", a réagi le maire d'Istanbul nouvellement réélu, Ekrem Imamoglu, qui s'est rendu sur place, où il a présenté ses "condoléances" aux proches. Une enquête a été ouverte, a annoncé le ministre turc de l'Intérieur, Ali Yerlikaya.

Selon les premiers éléments rapportés par le gouverneur, les ouvriers qui travaillaient sur le chantier sont tous décédés, a-t-il indiqué, annonçant que "cinq mandats d'arrêt ont été émis", notamment à l'encontre du patron et du gérant de la discothèque. "Trois des personnes suspectées ont été arrêtées et deux autres sont recherchées."


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info