Statut de candidat de l'UE pour l'Ukraine et la Moldavie

Union Européenne : les 27 valident la candidature de l'Ukraine et de la Moldavie

M.G avec AFP
Publié le 23 juin 2022 à 22h11
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Les dirigeants des Vingt-Sept ont reconnu jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'Union européenne.
Le président du Conseil européen, Charles Michel, a salué un "moment historique".
Emmanuel Macron retient, lui, un "signal très fort vis-à-vis de la Russie".

Le processus est officiellement lancé. Les dirigeants des Vingt-Sept ont reconnu jeudi à l'Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l'Union européenne. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a évoqué un "moment historique", en pleine offensive russe. La journée d'"aujourd'hui marque une étape cruciale sur votre chemin vers l'UE", a-t-il déclaré. "Nous avons un avenir ensemble", a-t-il ajouté. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, parle, elle, d'"un moment majeur, d'un très bon jour pour l'Europe".

Cette décision très attendue par Kiev a été saluée par Volodymyr Zelensky. "C'est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE", s'est félicité le président ukrainien. "L'avenir de l'Ukraine se trouve au sein de l'UE", assure-t-il. "Aujourd'hui marque le début d'un long voyage que nous allons parcourir ensemble", abonde Dmytro Kouleba, le chef de la diplomatie ukrainienne. "L'Ukraine l'emportera. L'Europe triomphera", martèle le ministre ukrainien des Affaires étrangères. 

Un "signal très fort vis-à-vis de la Russie"

De son côté, Emmanuel Macron a estimé que cette décision était un "signal très fort vis-à-vis de la Russie". Il s'agit d'"un geste politique" pour une "Europe forte et unie", assène le chef de l'État français. "Tout cela, nous le devons au peuple ukrainien qui se bat pour défendre nos valeurs, leur souveraineté, leur intégrité territoriale, nous le devons aussi à la Moldavie compte tenu de sa situation politique, des déstabilisations qu'elle subit et de la générosité dont elle a su faire preuve", poursuit-il. "Nous avons avancé à pas de géant", conclut le pensionnaire de l'Élysée. 

Jamais l'UE n'a été aussi prompte à accorder ce statut, nouvelle illustration de sa solidarité envers Kiev et Chisinau. Ce feu vert, lors d'un sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays de l'UE à Bruxelles, marque le début d'un processus long et complexe en vue d'une adhésion à l'UE. 

L'exécutif européen avait rendu il y a quelques jours un avis favorable sur la candidature de l'Ukraine et mardi, la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'UE, avait indiqué qu'un "consensus total" entre les Vingt-Sept avait émergé sur cette question. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info