Ukraine : Kherson libéré, un tournant dans la guerre ?

REPORTAGE - Guerre en Ukraine : sur la ligne de front avec les artilleurs, pour la reconquête de Kherson

par La rédaction de TF1info | Reportage Michel Scott, Gabriel Haurillon, Pauline Lormant
Publié le 31 octobre 2022 à 11h53
JT Perso

Source : JT 20h WE

À Kherson, la reconquête de la ville du sud, seule capitale régionale prise par Moscou, est une priorité pour Kiev.
Depuis la fin des évacuations des civils, les duels d'artillerie se multiplient.
Nos envoyés spéciaux sont aux côtés de l'armée ukrainienne.

Dans un sous-bois, à l'abri des drones, des hommes se préparent. Depuis l'évacuation des civils, les tirs d'artillerie se sont multipliés autour de Kherson (sud de l'Ukraine), avec l'objectif de reconquérir la ville, seule capitale régionale prise par Moscou. Leur force de frappe est un obusier de 27 tonnes, monté sur chenilles et son canon pouvant atteindre une cible située à 20 km de distance. Les équipes de TF1 ont suivi l'armée ukrainienne sur ce front.

Les coordonnées calculées à l'aide d'un matériel d'époque soviétique

Comme l'explique le commandant Andriy "Anaconda", 63e brigade de l'armée ukrainienne. Sur ce front de Kherson, ces artilleurs veulent repousser les Russes à coups d'obus de gros calibres. Malgré la puissance de feu, il est pourtant nécessaire de se rapprocher, mais prudence : "L'artillerie des 'orques' peut nous frapper en retour. Soyez en conscient, à tout moment", explique le gradé.  "Orques" est le surnom donné au soldat russe par les Ukrainiens. 

Alors en plein champ, à 9 km de la ligne de contact, le blindé s'installe. Les coordonnés sont calculées à l'ancienne, par triangulation... sur un matériel d'époque soviétique. La visée se fait manuellement, mais touche souvent au but.

"Lui enlève la douille vide, et moi, je charge l'obus suivant." Les artilleurs expliquent comment enclencher des coups de canon. Les tirs sont puissants et les résidus d'explosifs projetés en l'air enflamment quelque peu la végétation alentour. Il faut éteindre ce petit incendie rapidement avant de filer : le danger arrive très vite. 

Lire aussi

Ils ne sauront que dans les heures qui suivent si leur objectif a été détruit. Dans la région de Kherson, au sud du pays, où est attendue la prochaine bataille d'envergure entre les forces russes et ukrainiennes, les duels d'artillerie lourde rythment les journées et ont un rôle crucial sur l'issue de la guerre. 


La rédaction de TF1info | Reportage Michel Scott, Gabriel Haurillon, Pauline Lormant

Tout
TF1 Info