Massacre de Boutcha : une enquête complexe

par La rédaction de TF1info | Reportage E. Lefebvre - A. Bourdarias - M. Debut
Publié le 8 avril 2022 à 20h02, mis à jour le 8 avril 2022 à 23h32

Source : JT 20h WE

À Boutcha, chaque témoignage, chaque détail est consigné.
Une mission menée par les enquêteurs internationaux sur le terrain, mais aussi à distance.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'y est rendue ce vendredi.

L'un après l'autre, des dizaines de corps sont exhumés de cette fosse commune sous le regard des habitants de Boutcha. Parmi eux, cet homme s'effondre. Il vient de reconnaître la dépouille de son frère dont il était sans nouvelles. Les corps de ces civils sont recensés et scrutés par des experts ukrainiens. Une opération supervisée par la procureure générale du pays.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est, elle aussi, rendue sur place. Dans cette ville où chaque jour, la thèse de crime de guerre russe se renforce un peu plus. Des échanges radio entre soldats russes ont été captés par les services secrets allemands. Dans l'un d'eux, un militaire affirme qu'il vient de tirer sur une personne à vélo. Dans un autre extrait, un autre martèle : "D'abord, vous interrogez les soldats, ensuite vous les abattez". Des éléments de preuves documentés par les enquêteurs occidentaux, ukrainiens, mais aussi par les ONG dont Amnesty International.

Des preuves qui alimenteront l'enquête de la Cour pénale internationale. N'en déplaise à la télévision russe, elle continue d'accuser l'armée ukrainienne d'une mise en scène à Boutcha.


La rédaction de TF1info | Reportage E. Lefebvre - A. Bourdarias - M. Debut

Tout
TF1 Info