Un glacier s'effondre dans les Alpes italiennes : au moins six morts

Un glacier s'effondre en Italie : au moins 6 morts et 8 blessés

Felicia Sideris
Publié le 3 juillet 2022 à 17h32, mis à jour le 3 juillet 2022 à 21h49
JT Perso

Source : JT 20h WE

Un glacier s'est effondré dans le plus haut sommet des Dolomites, dans les alpes italiennes.
Un bilan provisoire fait état d'au moins six morts et huit blessés.
Il y aurait également une quinzaine de disparus, d'après les médias.

Une quinzaine de victimes, et autant de randonneurs disparus. C'est le terrible bilan d'un effondrement de glacier qui a eu lieu dans les alpes italiennes. Un important bloc de glace s'est détaché sur la Marmolada, le plus haut sommet des Dolomites, provoquant une avalanche qui a emmené plusieurs personnes sur son passage. Selon les premières informations des secouristes alpins, cités dans la presse italienne, il y aurait cinq morts et huit blessés. Le bilan est ensuite monté à six morts. La nationalité des victimes n'est pas encore connue. Les secours sur place recherchent activement une quinzaine de disparus.

Comme le montre la vidéo ci-dessus, diffusée par les secours de Vénétie, la coulée de neige, de glace et de roche a dévalé le flanc de la montagne, où se trouvaient plusieurs cordées.

Cinq hélicoptères déployés

D'après les médias italiens, toutes les stations de secours en montagne de la région ont été activées afin de trouver des randonneurs enfouis sous la neige. Ils ont déjà secouru huit blessés, selon un bilan encore provisoire, qui ont été transportés dans les hôpitaux de Belluno, Trévise, Trente et Bolzano, dont au moins un dans un état critique. Au moins cinq hélicoptères survolent encore les lieux et des unités cynophiles ont été déployées dans la zone pour vérifier la présence de personnes disparues. Par ailleurs, la vigilance est toujours de mise, les autorités craignant un nouvel éboulement.

Lire aussi

L'effondrement a eu lieu le long de la voie d'ascension de la voie normale pour atteindre le sommet de celle qu'on surnomme "La Reine des Dolomites", ce qui explique le terrible bilan. "Nous avons entendu un grand bruit, typique d'un glissement de terrain, puis nous avons vu une sorte d'avalanche composée de neige et de glace descendre la vallée à grande vitesse et à partir de là, j'ai su que quelque chose de grave était arrivé", a raconté à la presse italienne un témoin, responsable dans un refuge de Castiglioni Marmolada. Pour lui, la glace a "presque entièrement disparu" de ce sommet, pour qui "la cause réelle et originelle" de cet incident "est le réchauffement climatique, qui fait fondre les glaciers". Sur ce sommet culminant à plus de 3342 mètres, un record de température avait été atteint pas plus tard qu'hier, avec environ 10 °C au sommet. 


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info