PALEONTOLOGIE – Un squelette reconstitué du Gualichoshinyae, un dinosaure carnivore datant d'environ 90 millions d'années, a été présenté mercredi à Buenos Aires après la découverte de restes fossilisés de cette nouvelle espèce en Patagonie argentine. Avec ses deux bras minuscules, il ressemble au Tyrannosaure, même s'il n'appartient pas à la même lignée.

Vous pouvez l'appeler "Gualicho" si vous renoncez à prononcer son nom complet : Gualichoshinyae. Une nouvelle espèce de dinosaure datant d'environ 90 millions d'années, dont un squelette reconstitué a été présenté mercredi à Buenos Aires, a été découverte en Patagonie argentine.

Ce dinosaure bipède présente des ressemblances frappantes avec le Tyrannosaure, notamment parce qu'il arbore lui aussi deux bras minuscules en comparaison du reste du corps. Mais il appartient à une lignée totalement différente. S'il est également un théropode, le Gualichoshinyae fait en effet partie d'une autre branche de cette famille de saurischiens majoritairement carnivores.

La taille d'un ours polaire

"Le Gualicho est une sorte de dinosaure mosaïque avec des caractéristiques anatomiques qu'on trouve normalement chez différentes espèces de théropodes", a expliqué à l'AFP Peter Makovicky, responsable de la section des dinosaures au Field Museum, le musée d'histoire naturelle de Chicago. Ce scientifique est l'un des membres de l'équipe scientifique qui revendique cette découverte, objet d'une publication dans la revue scientifique américaine PLOS ONE. "Le Gualicho est vraiment inhabituel car il est différent des autres dinosaures carnivores mis au jour dans cette même formation géologique et n'entre parfaitement dans aucune des catégories", a-t-il ajouté.

Les restes fossilisés du Gualicho avaient été découvert en Patagonie argentine lors d'une expédition menée en 2007. Le squelette est incomplet, mais les scientifiques estiment que ce prédateur était de taille moyenne, pesant environ 450 kilos, ce qui est comparable à un ours polaire.

A LIRE AUSSI >>  PHOTOS – Les dinosaures auraient pu avoir des lèvres sur leurs dents pointues
Le nom du dinosaure fait référence à l'histoire de sa découverte dans la formation riche en fossiles de Huincul, dans le nord de la Patagonie : Shinyae a été retenu en l'honneur du découvreur, Akiko Shinya, du Field Museum à Chicago, tandis que le nom générique Gualicho est dérivé de Gualichu, un esprit vénéré par les Tehuelches, des amérindiens de Patagonie.
 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info