Un policier afro-américain acquitté après avoir abattu un jeune Noir

Léa Bons
Publié le 22 juin 2017 à 10h44
Un policier afro-américain acquitté après avoir abattu un jeune Noir

PROCÈS - Un ancien policier afro-américain a été acquitté mercredi au terme de son procès pour la mort d'un jeune Noir qu'il avait abattu à Milwaukee et dont le décès avait embrasé pendant deux nuits cette ville du nord des Etats-Unis.

Après qu'un policier du Minnesota a été innocenté la semaine dernière après avoir abattu un automobiliste noir lors d'un simple contrôle routier, c'est un nouvel aquittement qui a provoqué l'indignation mercredi outre-Atlantique. Dominique Heaggan-Brown, 25 ans, était accusé d'homicide par négligence pour avoir abattu Sylville Smith en août 2016. Le policier avait pris en chasse ce jeune homme de 23 ans qui était armé et qu'il suspectait d'être impliqué dans un délit lié à la drogue. 

En se basant surtout sur les images enregistrées par les caméras fixées à l'uniforme de Dominique Heaggan-Brown ainsi qu'à celui du policier qui l'accompagnait, les autorités ont conclu que Sylville Smith avait d'abord été touché au bras alors qu'il levait la main tenant l'arme. Le jeune homme est alors tombé au sol, perdant son arme, mais M.Heaggan-Brown lui a logé une seconde balle dans le thorax, le tuant sur place. C'est ce deuxième tir qui pose question dans cette affaire. 

La légitime défense invoquée

Sylville Smith a donc perdu la vie quand il a reçu cette seconde balle dans le thorax. Pourtant, comme l'ont souligné les procureurs dans ce procès, le deuxième tir n'était pas nécessaire puisque ce dernier avait perdu son arme. Les avocats du policier ont argumenté que leur client avait agi en légitime défense, forcé de décider rapidement s'il devait ou non faire usage de son arme à feu. À l'annonce du verdict, les cris et les pleurs des proches de la victime ont retenti dans la salle d'audience. Le procureur a alors appelé au calme estimant que "les affaires de légitime défense étaient des dossiers difficiles".  

Etats-Unis : colère après l'acquittement de George ZimmermanSource : JT 20h WE
Cette vidéo n'est plus disponible

Si l'ex-policier et la victime sont tous deux Noirs, cette affaire résonne aux Etats-Unis avec une force particulière après plusieurs cas de jeunes Afro-américains abattus par la police ces dernières années. Des morts qui ont souvent provoqué des manifestations dans lesquelles sont dénoncés les préjugés qui pousseraient les policiers à employer une force disproportionnée face aux Noirs.


Léa Bons

Tout
TF1 Info