"Une représentation mensongère" : le ministre des Armées Sébastien Lecornu scandalisé par le dernier Marvel

Publié le 12 février 2023 à 15h51

Source : Sujet TF1 Info

Le ministre des Armées Sébastien Lecornu dénonce ce dimanche "une représentation mensongère et trompeuse de nos forces armées" dans le dernier film Marvel.
En cause : une séquence de Black Panther : Wakanda Forever mettant en scène des "mercenaires" français habillés comme les soldats de l'ex-force Barkhane.

Le film est sorti en novembre 2022, mais ce n'est qu'aujourd'hui que la polémique éclate. Sébastien Lecornu a condamné dimanche, dans un tweet, une "représentation mensongère et trompeuse de nos forces armées" à travers la dernière production américaine Marvel, "Black Panther : Wakanda Forever". 

La séquence en cause était passée sous les radars jusqu'à ce jour. Repérée par un journaliste, elle met en scène des "mercenaires" français opérant au Mali et jouant le rôle des "méchants" dont l'objectif, avec l'aval explicite du gouvernement français fictif, est de mettre la main sur les ressources wakandaises dans la région de Gao. 

"Je pense et rends hommage aux 58 soldats français qui sont morts en défendant le Mali à sa demande face aux groupes terroristes islamistes", a poursuivi le ministre, manifestement en colère contre la représentation faite dans le film. 

Des mercenaires habillés comme des soldats

La polémique, comme le soulève le journaliste, Jean Bexon, vient du fait que les "mercenaires" en question sont habillés exactement comme des soldats français de l'opération Barkhane, menée entre août 2014 et novembre 2022 avec, pour objectif, de lutter contre les groupes djihadistes dans la région, en partenariat avec les États concernés. Une opération à laquelle Emmanuel Macron a mis fin en novembre dernier. 

Les personnages arborent des treillis à camouflage Daguet et des chemises Ubas désert, souligne le journaliste, précisément la tenue arborée par les soldats français lorsqu'ils opéraient au Mali. Les assaillants sont présentés en outre comme "employés par le gouvernement français"

Une polémique qui intervient alors que la Russie, à travers les organes de propagande de la milice Wagner - active dans la région - vise régulièrement l'action des forces françaises en Afrique. 


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info