Biden et Harris à la Maison Blanche

"Nous sommes unis par l'esprit" : l'hommage de Biden aux 400.000 victimes américaines du Covid

M. Lesprit
Publié le 20 janvier 2021 à 6h48
Kamala Harris et Joe Biden, accompagnés de leurs conjoints, lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de la Covid-19, le 19 janvier 2021 à Whashington

Kamala Harris et Joe Biden, accompagnés de leurs conjoints, lors de la cérémonie d'hommage aux victimes de la Covid-19, le 19 janvier 2021 à Whashington

Source : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

RECUEILLEMENT - Arrivé à Washington où il doit être investi le lendemain, Joe Biden a participé, avec Kamala Harris, à une cérémonie en mémoire des personnes emportées par la pandémie de Covid-19.

À la tombée du jour, la Maison Blanche se reflète dans le bassin qui trône sur l’esplanade du National Mall. C’est là, au mémorial d’Abraham Lincoln, que des milliers de personnes avaient entendu en 1963 Martin Luther King clamer  "I have a dream". C’est également là que le président élu des États-Unis, tout juste arrivé à Washington où il doit être investi le lendemain, a rendu hommage aux victimes américaines de la pandémie de Covid-19 ce mardi.

Lors d’une cérémonie d’une quinzaine de minutes, ouverte par le cardinal Wilton Gregory, Joe Biden a adressé un message d’unité. "Pour guérir, nous devons nous souvenir, a déclaré le démocrate. Il est difficile parfois de se souvenir, mais c'est ainsi que nous guérissons. C’est important de le faire en tant que nation. C’est pour ça que nous sommes là aujourd’hui."

"Unis par l'esprit"

Appel relayé, quelques instants auparavant, par sa future vice-présidente, Kamala Harris : "Pendant de longs mois, nous avons pleuré chacun de notre côté. Ce soir, nous pleurons et nous commençons à guérir ensemble. Bien que nous soyons séparés physiquement, nous, les Américains, sommes unis par l'esprit."

Après ces brèves allocutions, Amazing Grace et Hallelujah ont été interprétées respectivement par Lori Marie Key, une infirmière au chevet de malades du Covid-19, et la chanteuse de gospel Yolanda Adams. À la même heure, on a pu entendre résonner les cloches de Washington.

Au cours de l’hommage, 400 pavés lumineux se sont éclairés pour les 400.000 victimes américaines du coronavirus  – seuil franchi ce mardi dans le pays. La lutte contre la pandémie et la critique de sa gestion par son prédécesseur étaient au cœur de la campagne de Joe Biden pour l’élection présidentielle, alors que le pays fait partie des plus endeuillés au monde. 


M. Lesprit

Tout
TF1 Info