Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccin Janssen : contrairement à la France, l'Allemagne l'ouvre à tous les adultes

Maxence GEVIN avec AFP
Publié le 10 mai 2021 à 15h59, mis à jour le 10 mai 2021 à 16h17
Janssen, le vaccin anti-Covid du laboratoire Johnson & Johnson

Janssen, le vaccin anti-Covid du laboratoire Johnson & Johnson

Source : Frederic J. BROWN / AFP

ÉLIGIBILITÉ - Le gouvernement allemand a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin du laboratoire Johnson & Johnson pour toutes personnes majeures. Une position à contre-courant de celle de nombreux pays, dont la France.

L'Allemagne a tranché. Lors d'une conférence de presse ce lundi, le ministre de la Santé Jens Spahn a annoncé que le vaccin de Johnson & Johnson pouvait être utilisé pour tous les adultes allemands qui le souhaitent, quel que soit leur âge. Il suffira, pour cela, d'un simple avis médical. Il s'agit d'une décision "pragmatique" qui doit permettre d'"accélérer la campagne de vaccination" outre-Rhin. Selon le ministre, environ 10 millions de doses de Janssen seront livrées vers juin/juillet dans le pays.

Pour les plus de 55 ans en France

Hors de l'Allemagne, ce vaccin a été largement limité par plusieurs pays européens en raison de possibles effets secondaires rares mais graves. En France, les injections sont ainsi restreintes aux personnes de plus de 55 ans, un seuil rehaussé à 60 ans en Italie. Le Danemark a, lui, décidé de purement et simplement renoncer au vaccin du laboratoire américain. Au contraire, d'autres de nos voisins, comme l'Islande, l'autorisent sans limites d'âge. 

Pour rappel, l'un des grands avantages du Janssen est qu'une seule vaccination suffit pour être immunisé contre le Covid-19. Basé sur la même technologie qu'AstraZeneca, il est suspecté de provoquer un type très rare de caillots sanguins touchant des veines du cerveau, qui s'avèrent dans certains cas mortels. Quelques dizaines de cas sur plusieurs millions d'injections ont, pour l'instant, été détectés dans le monde. 

C'est pourquoi, en avril, le régulateur américain avait suspendu momentanément l'utilisation de ce vaccin. L'Agence européenne du médicament l'avait, de son côté, validé, estimant qu'il bénéficiait d'un rapport bénéfices/risques favorable. 

À ce jour, un peu plus d'un tiers de la population allemande a reçu une première dose de vaccin anti-Covid. Environ 9% des citoyens ont même bénéficié de deux injections.


Maxence GEVIN avec AFP

Tout
TF1 Info