Vaccin contre le Covid-19 : la France passe-t-elle vraiment devant l'Allemagne ?

Publié le 15 janvier 2021 à 19h46, mis à jour le 21 janvier 2021 à 14h05
Préparation dans un centre de vaccination contre le Covid en Allemagne.
Préparation dans un centre de vaccination contre le Covid en Allemagne. - Source : JACK GUEZ / AFP

CAMPAGNE - Un temps citée en exemple pour sa stratégie vaccinale contre le coronavirus, l'Allemagne commence à montrer des faiblesses. Jusqu'à se faire doubler par la France ?

Aurait-elle déjà épuisé ses forces ? Il semblerait qu'après son sprint, l'Allemagne ait du mal à tenir le rythme des vaccinations. Pour filer la métaphore sportive, on pourrait dire qu'au contraire, dans cette course au vaccin qui s'apparente désormais à un marathon, la France semble, elle, maintenir, voire accroître, son effort. Longtemps distancé par les pays européens, l'Hexagone serait-il en train de passer devant son voisin ? 

La France toujours loin du podium

Pour répondre à cette question, il est important de prendre en compte la dernière semaine écoulée, la France ayant pris beaucoup de retard dans les premières semaines. Si l'on regarde donc les dernières données disponibles, à savoir celles de cette semaine (du lundi 11 janvier au jeudi 14), l'Allemagne a vacciné très exactement 152.137 personnes, contre 108.816 pour la France. À première vue donc, pas de quoi fêter la victoire. 

Sauf que les chiffres sont tout autre lorsqu'on prend en considération la population du pays, les Allemands étant plus nombreux que les Français. Proportionnellement, Paris est désormais au coude-à-coude avec Berlin. Un indice permet de s'en apercevoir, celui des nouvelles doses quotidiennes administrées pour 100 personnes. Comme le montre ce graphique ci-dessous de Our World in Data, référence en matière de suivi épidémique, la France devrait même devancer son voisin ce jeudi.

Nombre de nouvelles doses quotidiennes administrées pour 100 personnes en France et en Allemagne, au 14 janvier 2021
Nombre de nouvelles doses quotidiennes administrées pour 100 personnes en France et en Allemagne, au 14 janvier 2021 - Our World in Data

Reste que, comme souligné en début d'article, la France accuse un très fort retard. Et reste à la traîne en Europe. Avec seulement 0,49% de sa population vaccinée, elle est largement derrière l'Allemagne et ses 1,01% d'habitants vaccinés. Ce qui la laisse très loin du podium. À titre d'exemple, le Danemark a déjà inoculé plus de 2,23% de sa population. 

VIDÉO - Pourquoi la campagne de vaccination a-t-elle démarré si lentement en France ?Source : JT 20h WE

Une situation qui pourrait cependant être amenée à changer. Car si la campagne ralentit outre-Rhin, ce n'est pas à cause d'une mauvaise gestion mais par manque de doses. Dans le pays, plusieurs centres ont déjà dû refermer en attendant de nouvelles livraisons. Les Danois, cités plus haut, semblent même avoir déjà épuisés leur quota. 

En réalité, à terme, tous les pays européens devraient se retrouver avec une part égale de leur population vaccinée. La raison est mathématique : le nombre de doses distribuées à chaque pays par l'Union européenne, qui a eu la gestion des commandes des vaccins, est proportionnel à sa population. 

La Commission est d'ailleurs d'ores et déjà accusée d'avoir mal anticipé les besoins. En tout, les 27 ont déjà administré plus de 4 millions de doses sur les 600 millions du vaccin Pfizer/BioNtech dont elle dispose à ce jour, auxquelles on peut ajouter les 160 millions de doses du vaccin Moderna, lui aussi autorisé sur le continent. Ce qui ne devrait pas s'arranger : ce vendredi, le laboratoire Pfizer a révélé que ses livraisons allaient être ralenties

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info