Covid-19 : le défi de la vaccination

Au Texas, l'obligation vaccinale est désormais interdite

La rédaction de LCI
Publié le 12 octobre 2021 à 7h52, mis à jour le 12 octobre 2021 à 8h04
ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Source : ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

VACCIN - Le gouverneur républicain du Texas a annoncé lundi qu'il interdisait à l'intégralité des entités de son Etat, y compris aux entreprises privées, d'imposer une obligation vaccinale à leurs employés ou aux consommateurs.

L'annonce intervient un mois après que Joe Biden a déclaré que la vaccination serait obligatoire pour quelque 100 millions de travailleurs, fonctionnaires du gouvernement fédéral et salariés du privé. Le gouverneur républicain du Texas, Gregg Abbott, a annoncé lundi qu'il interdisait à l'intégralité des entités de son Etat, y compris aux entreprises privées, d'imposer une obligation vaccinale à leurs employés ou aux consommateurs. 

"Le vaccin Covid-19 est sûr, efficace et constitue notre meilleure défense contre le virus, mais il doit toujours rester volontaire et jamais forcé", a-t-il tweeté.

"Aucune entité ne peut obliger" à se faire vacciner

Dans son tweet, le gouverneur a publié le communiqué de presse annonçant le décret adopté, qui dispose qu'"aucune entité au Texas ne peut obliger une personne, y compris un employé ou un consommateur, à se faire vacciner contre le Covid-19 si elle s'y oppose pour une raison de conscience personnelle, fondée sur une croyance religieuse, ou pour des raisons médicales". 

Lire aussi

Il y a un mois, l'annonce de Joe Biden concernant l'obligation vaccinale avait suscité un tollé chez les républicains qui, au nom des libertés individuelles, ont immédiatement menacé d'entamer des poursuites en justice.

Le gouverneur entièrement vacciné et connu pour avoir été farouchement opposé à l'obligation de porter un masque, a été testé positif au Covid-19 en août, après avoir assisté à un événement public en salle. Alors que ces décisions à contre-courant de l'obligation vaccinale et du port du masque lui ont valu le soutien des fidèles de l'ancien président Donald Trump, elles ont suscité de vives critiques de la part des démocrates texans.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info