Pour contenir les risques de débordements à sa frontière, la Suisse aurait déployé l’armée, à en croire une vidéo partagée en ligne.
Le char en question participait à un exercice de trois semaines, consistant à déplacer les blindés d’une unité militaire.

Ce serait l’une des conséquences à l’étranger des violences qui durent dans plusieurs villes françaises depuis la mort de Nahel. Craignant un risque de débordement sur son territoire, la Suisse frontalière aurait déployé des chars militaires à Zurich. Selon des images capturées depuis une fenêtre, des chars auraient donc été aperçus circulant dans les rues de la ville, après les premières nuits de tension en France. 

Un exercice du Panzer Battalion 12

"Le gouvernement suisse utilise l'armée pour contenir les émeutes qui se propagent à travers la frontière française", selon ce tweet venant d’un compte prorusse, publié dimanche 2 juillet. La séquence de 40 secondes, filmée de nuit, est également partagée sur TikTok et sur YouTube, sous la mention "France riots" ("émeutes en France"). Cette vidéo remonte au moins au 28 juin, date à laquelle elle a été postée sur Twitter et sur Telegram. Au lendemain de la mort de Nahel, tué par un policier à Nanterre, cette chaine Telegram poste ces images et cette explication : "Hier soir près de l’aéroport de Zurich". Sans aucune référence aux violences urbaines. Et pour cause, la présence de chars militaires à Zurich n’a aucun lien avec celles-ci, mais s'explique par un exercice conduit par l’armée suisse. 

Le sujet a même été traité par la presse nationale. D’après le site d’information Nau, "le Panzer Battalion 12 de l'armée suisse sera en service dans l'Oberland zurichois du 26 juin au 14 juillet 2023". Cette unité militaire, la plus ancienne de l’armée, procède actuellement à des déplacements de ses chars dans le canton de Zurich. Elle documente d’ailleurs ces trois semaines d’entrainement sur ses réseaux sociaux, comme sur Facebook. Un post publié le 29 juin renseigne notamment les "préparatifs du déplacement des chars de Hinwil à Kloten". "Dans les prochains jours, d'autres mouvements de chars auront lieu dans la même région", précise par ailleurs le journal local Züri Today. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info