Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A Calais, le trafic depuis la Grande-Bretagne a été stoppé net

Publié le 21 décembre 2020 à 13h01, mis à jour le 22 décembre 2020 à 15h29
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

De nombreux pays européens ont décidé d'interrompre toutes les liaisons en provenance de la Grande-Bretagne. Pour cause, une nouvelle souche du virus du Covid y est apparue.

Depuis dimanche soir, les liaisons depuis le Royaume-Uni vers la France sont suspendues et pour une durée de 48 heures. Théoriquement donc, les voyages à destination du Royaume-Uni sont toujours autorisés mais lundi matin, les voyageurs étaient inquiets et peu nombreux. Le dernier ferry qui a pu débarquer à quai est arrivé dimanche soir, peu avant minuit, bondé. 

Et le trafic de marchandises est lui anormalement calme même si  les trains ont le droit d'emprunter le tunnel sous la Manche.  

Pas d'embouteillage à l'entrée du terminal. Beaucoup de transporteurs français ont préféré annuler leur livraison vers le Royaume-Uni. Leur manque à gagner est difficile à chiffrer pour l'instant, mais les pertes devraient atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Les professionnels attendent désormais les décisions de l'Union européenne. Des tests PCR pourraient être exigés pour entrer dans l'Hexagone. Pour Jean-Marc Puissesseau, PDG des ports de Calais et Boulogne-sur-Mer, ils doivent absolument être réalisés. Depuis le début de l'année, l'infrastructure enregistre déjà une perte de chiffre d'affaires estimée à 30 millions d'euros.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info