VIDEO - A seulement de 10 ans, elle pourrait bien être la première "femme-arbre"

Melinda DAVAN-SOULAS
Publié le 1 février 2017 à 9h21
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

MYSTÈRE – Après celui, très médiatisé, d’un jeune homme qui a finalement pu être opéré avec succès, le Bangladesh pourrait bien connaître son second cas de "syndrome de l’homme-arbre". Cette fois, c’est une fillette de 10 ans qui en serait atteinte, devenant la seule femme parmi les quatre cas diagnostiqués dans le monde.

Jusqu’à présent, le syndrome de "l’homme-arbre" ne se serait déclaré que chez des hommes. Cette maladie génétique rarissime, qui fait pousser des verrues impressionnantes sur le visage et le corps, donne une allure d’arbre à ceux qui en sont atteints.

Il y a un an au Bangladesh, Abul Bajandar avait été opéré de ses excroissances aux mains et aux jambes. La Première ministre Sheikh Hasina, émue par la situation du jeune homme de 27 ans, avait même promis que ses frais d’opération ne lui seraient pas facturés. Après 16 opérations, l’homme a pu retrouver l’usage normal de ses membres.

"Nous pensons qu'elle est la première femme"

Un an après, un second cas est rapporté dans le pays. Et pour la première fois au monde – deux autres cas ont par ailleurs été répertoriés -, c’est une femme qui présente ces excroissances. A 10 ans, Sahana Khatun souffre également d’épidermodysplasie verruciforme. Son dossier a été dévoilé mardi par les médecins du collège médical de Dacca où elle est traitée.

Issue d’une famille pauvre du nord rural du pays, Sahana a attendu quatre mois avant d’être vue par des médecins, alors que les premières verrues commençaient à envahir son visage. Son père s’est finalement résolu à l’amener à la capitale pour qu’elle soit auscultée.

"Nous pensons qu'elle est la première femme", explique Lal Sen, directeur du département de chirurgie plastique de l'institut. Le corps médical n’exclut cependant pas que Sahana puisse souffrir d’une autre maladie de peau.


Melinda DAVAN-SOULAS