Mardi 17 août, dans le plus grand secret, un convoi a été organisé pour acheminer des personnes depuis l'ambassade jusqu'à l'aéroport de Kaboul. Découvrez le récit de cette mission particulièrement périlleuse.

Dans la nuit de Kaboul, le top départ de l'opération est donné. Il est 22h30 et les grilles de l'ambassade de France peuvent enfin s'ouvrir. Dans le convoi se trouvent des voitures blindées, des policiers d'élite du RAID, et des soldats des forces spéciales. Ces hommes ont été envoyés spécifiquement en Afghanistan pour mener à bien cette exfiltration ultra-sensible. On compte aussi des minibus dans le convoi.

Au total, un peu plus de 350 Français et Afghans seront évacués avec Paris pour destination finale. Rien n'a été laissé au hasard. Chaque véhicule est équipé d'une balise pour être localisé en temps réel. Le trajet vers l'aéroport est théoriquement simple. Il ne fait que cinq kilomètres, mais très vite, les forces françaises sont stoppées par des talibans.

Le convoi multiplie les déviations et les arrêts, car les barrages des nouveaux maîtres du pays sont partout. Il est suivi depuis Paris, seconde par seconde, grâce à la surveillance d'un drone militaire. Les voitures mettront trois heures pour faire leur trajet qui ne prend d'habitude que trente minutes. Couronnée de succès, l'opération est une fierté pour le RAID et les forces spéciales.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info