Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Poutine tente de "faire passer sa défaite pour une illusion de victoire", selon l'ex-Première ministre ukrainienne

F.S.
Publié le 29 septembre 2022 à 19h24
JT Perso

Source : TF1 Info

L'ancienne Première ministre ukrainienne a choisi LCI pour son seul passage sur une télévision française.
Ioulia Timochenko, redevenue députée, croit à une victoire ukrainienne totale.
Pour elle, les dernières décisions de Poutine révèlent son échec sur le terrain.

Opposante modérée au gouvernement de Volodymyr Zelensky avant l'invasion russe, Ioulia Tymochenko apporte depuis lors son soutien à l'action du président ukrainien. Figure majeure de la "révolution Orange" en 2004, elle avait depuis occupé deux fois le poste de Première ministre, et échoué au second tour de l'élection présidentielle de 2010, face au candidat pro-russe, Viktor Ianoukovitch. Emprisonnée en 2011, sous la mandature de son rival victorieux, elle sera libérée lors de la destitution de celui-ci après le soulèvement de Maïdan, en 2014.

Poutine a toute sa santé, il n'est pas devenu fou

Ioulia Tymochenko

Ioulia Tymochenko pénètre sur le plateau de LCI quelques minutes après la diffusion d'un discours de Vladimir Poutine, à l'occasion d'un sommet de la CEI, réunissant neuf anciennes républiques soviétiques toujours alignées sur Moscou. L'occasion pour elle de revenir sur la personnalité du président russe, qu'elle a appris à connaître en plus de vingt ans d'engagements pro-européens en Ukraine. "Poutine a toute sa santé, il n'est pas devenu fou", a estimé l'ancienne Première ministre, interrogée sur ces rumeurs à propos du président russe. Pour elle, il agit très "rationnellement", même si les objectifs qu'il poursuit sont "maladifs".

"Hystérie"

Elle semble en revanche considérer les dernières décisions du président russe comme de "l'hystérie". Vladimir Poutine devrait en effet solennellement proclamer ce vendredi l'annexion de quatre provinces ukrainiennes, à la suite des "referendums" organisés par les entités russes ou pro-russes sur place. Pour Ioulia Tymochenko, ce mouvement signe en fait la défaite militaire qui se profilerait pour la Russie sur le terrain. "Ce sont les dernières tentatives de Poutine pour faire passer sa défaite pour une illusion de victoire", assène-t-elle sur le plateau de LCI.

Lire aussi

La guerre peut-elle s'arrêter ? Pour l'ancienne Première ministre, ce n'est qu'une question de temps, et la victoire ukrainienne est inéluctable. Elle se rallie ainsi aux prédictions qui voient l'Ukraine retrouver son intégrité administrative dès le printemps prochain, Crimée comprise. 


F.S.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info