VIDÉO - Après l'ouragan Ian en Floride, la difficile reconstruction

par L.T. | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Adrien Ponsard, Mathieu Derrien
Publié le 6 mars 2023 à 22h18

Source : JT 20h Semaine

En septembre dernier, l’ouragan Ian frappait une partie de la Floride.
Des milliers de maisons avaient été balayées.
La reconstruction est lente, et aujourd’hui encore de nombreux habitants se débrouillent.

Ces derniers mois, dans le sud-est de la Floride, il n’est pas rare de croiser des maisons sur la route. La plupart sont livrées aux habitants qui ont perdu leur logement après le passage de l’ouragan Ian d'octobre 2022. Wendy et Richard ont commandé la leur mais la liste d’attente est longue, au moins neuf mois. "C’est compliqué de s’adapter mais les choix sont limités", affirme Richard. 

En attendant, ils ont acheté un camping-car d’occasion à 35.000 dollars. Ils stationnent désormais à l’endroit précis où était leur maison, détruite car trop endommagée. Wendy et Richard étaient assurés contre le vent mais pas contre les inondations. Une petite subtilité mais une grosse différence à l’arrivée, car c’est l’eau qui a détruit leur maison. Alors, leur assurance ne leur versera pas un centime. "On essaye de rester optimiste dans cette situation. Vous savez, on est en vie. C’est juste de l’argent, des dépenses, mais tout ça, ça se remplace", reprend Richard. 

160 personnes tuées

Il y a cinq mois, l’ouragan Ian dévastait la Floride. Les vents ont atteint à 250 km/h et 160 personnes ont été tuées. Nous sommes retournés sur place et la situation aujourd’hui s’est à peine améliorée. Ils sont nombreux à vivre dans des camping-cars pendant que des ferrailleurs continuent à vider les maisons laissées à l’abandon. "Moi, je fouille les débris et je récupère les objets métalliques qui ont de la valeur", explique l’un d’eux. 

Parfois, un sac-poubelle témoigne d’une brève tentative de nettoyage, vite abandonnée face à l’ampleur du travail. Beaucoup d’habitants ont déserté la Floride. Sur le port, la plupart des bateaux de pêcheurs de crevettes restent inutilisables. Ce jour-là tout de même, l’un d’entre eux est remis à l’eau. 

Des touristes qui ont déserté

Fort Myers beach était l’endroit branché, là où les touristes faisaient la fête. Aujourd’hui, entre deux ruines, un bar de plage subsiste malgré l’absence de murs et d’un toit. "Vous voyez, là, c’était la porte d’entrée et cette trace sur le sol en forme de L, c’était le bar. On faisait le service ici et juste là, il y avait une scène avec un groupe. On avait la meilleure musique live de tout Fort Myers beach", montre le propriétaire du bar, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Il compte bien tout reconstruire d’ici quelques mois. "Normalement, depuis ce bar, c’est difficile de voir la mer à cause du monde sur la plage", poursuit-il. Il faudra sans doute du temps pour que les touristes reviennent en nombre à Fort Myers. Et encore plus pour effacer les traces du passage de l’ouragan Ian et ses 113 milliards de dollars de dégâts. 


L.T. | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Adrien Ponsard, Mathieu Derrien

Tout
TF1 Info