Guerre en Ukraine : pour les civils, la fuite ou le chaos

Après trois mois de guerre, ces Ukrainiens pensent à rentrer

Publié le 24 mai 2022 à 13h13, mis à jour le 24 mai 2022 à 14h34
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Parmi les personnes qui ont fui les combats, 85 000 ont choisi l'Hexagone. Aujourd'hui, certains commencent à imaginer pouvoir retourner dans leur pays.

Albina et sa fille ont fui la ville de Lviv en Ukraine. Depuis avril, elles sont hébergées chez un couple de Vendéens. Mais cette infirmière de 46 ans doit regagner début juin son ancienne maternité pour pallier le manque de personnel sur place. C'est un déchirement pour Bernard et son épouse, qui accueillent ces femmes depuis plusieurs mois. Des liens très forts ont été tissés entre eux. "On est habitué. On a partagé des moments forts ensemble et pour nous, c'est une expérience inoubliable" ; "Maintenant, elles font partie de notre famille", témoigne le couple.

Marta, elle aussi, a quitté le pays avec ses enfants au tout début du conflit. Son mari est resté en Ukraine. Cette professeure d'anglais envisage de revenir chez elle, mais elle pense d'abord à son fils et à sa fille. Depuis ces derniers jours, la question du retour chez eux se pose pour beaucoup d'Ukrainiens. L'association qui accueille Marta réfléchit à la mise en place d'un bus vers l'Ukraine.

Rester ou partir, pour les Ukrainiens, c'est une question délicate. Un choix qui peut changer le cours d'une vie.

TF1 | Reportage N. Hesse, X. Baumel


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info