La NRA, principale association de défense des armes à feu, tient ce week-end son congrès annuel, au Texas.
Malgré la tuerie d'Uvalde, les Américains refusent toujours en majorité de remettre en question la détention d'armes.
Nous avons tenté de comprendre la raison.

Neuf heures du matin, jour d’ouverture, et déjà les allées du salon NRA sont noires. Pour les amateurs d’armes, c’est le rendez-vous incontournable. Carabine, pistolet, fusil d’assaut ou arme de guerre, ici, tout s'achète. L'AR-15 est le fusil d’assaut préféré des Américains. C’est aussi celui utilisé dans de nombreuses tueries, Uvalde et Buffalo récemment. Mais malgré ces tragédies, à Houston, personne n’a voulu annuler sa venue.

Quatre Américains sur cinq ne veulent pas revenir sur le droit de porter une arme, le fameux deuxième amendement. "Nous sommes ici pour soutenir le deuxième amendement. Nous avons le droit de garder les armes pour nous protéger. C'est notre responsabilité morale et légale. C'est dans notre constitution", s'exprime un senior.

Le salon est organisé par le NRA, une association qui défend bec et ongles le droit de porter des armes aux États-Unis. Son influence politique est considérable. Elle est financée par les dons de ses membres qui sont au nombre de quatre millions. En quelques minutes, moyennant 35 dollars, il est possible d’y adhérer pour un an. Les nombreux produits dérivés lui garantissent une bonne source de revenus, tout comme les jeux concours.

TF1 | Reportage A. de Précigout, A. Ponsard


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info