Attaque "déjouée" contre Israël : les ressortissants français appelés à "quitter temporairement" l'Iran

par Y.R.
Publié le 14 avril 2024 à 14h48

Source : JT 13h WE

Le ministère des Affaires étrangères a conseillé, dimanche 14 avril, à ses ressortissants présents en Iran de "quitter temporairement le pays".
Un appel "à la plus grande prudence" émis "en raison du nouveau palier franchi", après l'offensive aérienne massive lancée par Téhéran sur Israël.
Plusieurs vols domestiques et internationaux au départ de l'Iran ont été annulés jusqu'à lundi 15 avril.

Il avait déjà déconseillé aux Français de voyager en Iran. Le Quai d'Orsay a appelé, dimanche 14 avril, ses ressortissants présents à Téhéran à "quitter temporairement le pays", du fait d'un "risque d'escalade militaire", après la "vaste" attaque menée, la nuit dernière, contre l'État hébreu. Durant celle-ci, "plus de 300" drones et missiles ont été lancés en direction du territoire israélien, dont "99%" ont été interceptés, en riposte à la frappe meurtrière du 1ᵉʳ avril sur le consulat iranien en Syrie.

"En raison du nouveau palier franchi", l'ambassade de France à Téhéran "recommande aux Français résidents en Iran qui en ont la possibilité (...) de quitter temporairement le pays. Il est demandé de faire preuve de la plus grande prudence dans les déplacements" et "d'éviter tout rassemblement", selon le site internet du ministère des Affaires étrangères.

"La situation continuera d'être évaluée régulièrement et, face à la multiplication des rumeurs, il est recommandé de ne se fier qu'aux seules informations diffusées officiellement par les autorités françaises", peut-on lire. Une cellule téléphonique pour les ressortissants a été ouverte à l'ambassade de France en Iran (+98 21 6409 4900).

Des vols annulés en Iran

Plusieurs aéroports iraniens, dont l'Imam Khomeini International de Téhéran, ont annulé leurs vols jusqu'au lundi 15 avril. "Tous les vols en provenance de l'aéroport international Imam Khomeini de Téhéran ont été annulés jusqu'à 6h du matin (4h30 heure de Paris) suite à une annonce de l'Organisation de l'aviation civile iranienne", a confirmé un responsable à l'agence de presse Isna.

Les vols intérieurs depuis l'aéroport Mehrabad de Téhéran et les aéroports de Chiraz, Ispahan, Bushehr, Kerman, Ilam et Sanandaj ont aussi été annulés jusqu'à cette date, selon la Société iranienne des aéroports et de la navigation aérienne, l'espace aérien occidental du pays restant interdit aux vols.


Y.R.

Tout
TF1 Info