Israël a-t-elle riposté après les frappes iraniennes du dimanche 14 avril ?
Plusieurs explosions ont été recensées sur le sol iranien, mais Tel Aviv comme Téhéran sont restés silencieux sur le sujet.

À la télévision iranienne, ce vendredi 19 avril au matin, un mot d’ordre : “minimiser”. Téhéran affirme avoir abattu des drones dans le ciel. La province d'Ispahan était une cible stratégique. La région abrite plusieurs sites militaires, y compris des sites nucléaires. L'Iran insiste, aucune attaque de missile, aucun dégât. Un témoin tient le même discours devant un complexe nucléaire.

TF1

Qui a envoyé ces drones ? Sont-ils la réponse d'Israël aux centaines de missiles lancés d’Iran, il y a cinq jours ? C’est ce qu’avancent plusieurs sources à des médias américains. Il s’agit d’un double message envoyé à l'Iran. Israël est en mesure d’atteindre des infrastructures militaires iraniennes, et ce, même sans le feu vert américain.

Côté Israël, officiellement, c’est le silence. Depuis l'attaque du 7 octobre, dans le viseur d'Israël : les Gardiens de la Révolution, le bras armé du régime iranien. Plus d’une dizaine de ses membres haut placés ont été ciblés et tués par l'État hébreu en quatre mois. 

Des tensions qui renforcent les plus durs du régime, avec ces derniers jours notamment, le retour en force de la police des mœurs dans la rue. La traque aux femmes, considérées mal voilées, est une manière pour les Gardiens de la Révolution d'afficher leur influence et réaffirmer leur autorité dans le pays.


La rédaction de TF1info | Commentaire : Florence de Juvigny

Tout
TF1 Info