Le 20h

VIDÉO - Squelettes et "trésors" : quand la sécheresse fait ressurgir les secrets de la mafia de Las Vegas

Frédéric Senneville | Reportage : Antoine de Précigout, Hervé Ecarnot, Julie Asher
Publié le 20 juillet 2022 à 19h02
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

À cheval sur les États du Nevada et de l'Arizona, le lac Mead voit son niveau d'eau baisser d'année en année, révélant des vestiges du passé, mais aussi de plus sombres souvenirs.
Las Vegas n'est pas loin, et certains secrets de la puissante mafia locale commencent à émerger.
Une équipe de TF1 a sillonné les eaux du lac aux côtés de chasseurs de trésors.

Pour Shaun et Matt, que les correspondants de TF1 aux États-Unis rencontrent dans le reportage en tête de cet article, un après-midi idéal, ce sont quelques bières bien fraîches, et avec un peu de chance, deux ou trois poissons au bout de leur ligne. Mais depuis quelques semaines, les parties de pêche habituelles des deux compères sur le lac Mead se sont transformées en chasse au trésor. Ils sillonnent désormais le lac et ses rives boueuses à la recherche d'objets qui affleurent à l'air libre, au fur et à mesure de la baisse des eaux du lac. Des épaves de bateaux, divers objets engloutis, un vieux téléphone hors d'âge...

Car ce lac artificiel, créé dans les années 1930 par la construction du barrage Hoover sur le Colorado, est le plus grand réservoir d'eau des États-Unis, et abreuve près de 25 millions d'Américains en aval. Or le lac s'assèche de plus en plus vite, à cause du dérèglement climatique. Sur les falaises qui le bordent, des lignes très nettes permettent de constater les niveaux d'eaux successifs, que les locaux ont surnommées avec éloquence "les anneaux de la baignoire". 

Les eaux du lac se situent désormais à 320 mètres au-dessus du niveau de la mer, soit 45 mètres au-dessous de leur niveau le plus haut, après 23 ans de sécheresses successives. Le phénomène s'est accéléré dramatiquement, et les eaux s'abaissent à présent de 30 cm par semaine. Si le lac descend sous les 289 mètres, les turbines du barrage s'arrêteront.

TF1

En aval, les eaux du lac Mead, qui proviennent notamment de la fonte des neiges qui alimentent le Colorado plus à l'ouest, irriguent une partie de la Californie, et la ville de Las Vegas. Située au milieu du désert de Mojave, à une cinquantaine de kilomètres du barrage Hoover, la "ville du péché" ne reçoit que 10 centimètres de pluie par an, en plus de sources locales très insuffisantes pour sa population et ses innombrables visiteurs, et ne doit sa survie qu'aux prélèvements d'eau sur le Colorado.

Tout le monde cherche des barils !

Shaun, chasseur de trésors

Ces derniers temps, régulièrement, d’intrigantes reliques émergent des profondeurs du lac Mead. La plupart du temps, ce sont des bibelots insignifiants, mais parfois, il y a de bonnes surprises comme des bijoux ou cette petite cuillère en argent que Shaun nous exhibe fièrement comme un trophée. Mais ce qu'il cherche vraiment, c'est autre chose. "Tout le monde cherche des barils !", sourit-il en plissant les yeux en direction des rives du lac, "car dans les barils, il y a de l'argent".

L'espoir insolite de Shaun se fonde sur une rumeur qui circule dans la région depuis longtemps. Le mafieux Bugsy Siegel aurait caché sa fortune dans des barils, immergés au fond du lac Mead. Trafiquant d'alcool clandestin à New York durant la période de la Prohibition, Siegel avait ensuite gagné la côte ouest, et fut au début des années 1940 un des fondateurs du "strip" de Las Vegas - cette avenue bordée de casinos qui allait faire sa légende. Bugsy Siegel fut abattu en 1947, au sommet de sa "carrière" criminelle, et le mythe d'un trésor caché perdure depuis lors. 

Lire aussi

Des barils boueux qui émergent des eaux du lac Mead, on en trouve beaucoup, mais jusqu'ici, aucun ne contenait de l'argent. Le 1er mai dernier, un baril découvert par un curieux a pourtant livré une terrible relique : le corps d'un homme abattu d'une balle dans la tête. La piste mafieuse est la plus vraisemblable, et se resserre, selon les spécialistes consultés par notre équipe, sur un règlement de compte remontant à la fin des années 1970. En d'autres points des rives asséchées du lac, des promeneuses ont aussi découvert des restes humains. 

Il n'en fallait pas plus pour relancer la frénésie de la chasse au trésor englouti de Bugsy Siegel, tempérée seulement par l'interdiction fédérale de l'utilisation de détecteurs de métaux, ou de la pêche à l'aimant. 


Frédéric Senneville | Reportage : Antoine de Précigout, Hervé Ecarnot, Julie Asher

Tout
TF1 Info