Le WE

Barcelone, capitale des pickpockets

Publié le 24 septembre 2022 à 20h12
JT Perso

Source : JT 20h WE

Barcelone est devenue la capitale européenne des pickpockets.
Pour casser cette image négative, de simples citoyens ont mis en place une sorte de brigade pour prendre les auteurs la main dans le sac.

À Barcelone, les pickpockets agissent au grand jour. Le reportage en tête de cet article montre un homme profitant de l'assoupissement d'un passager du métro pour lui dérober son téléphone. Ou encore, un individu subtilise le sac d'un baigneur sans réaliser que la scène est filmée par une caméra de la télévision espagnole en plein direct. La ville a acquis une triste réputation : être devenue la capitale européenne de ces détrousseurs professionnels.

Une situation devenue insupportable pour des Barcelonais. Une cinquantaine d'entre eux s'est alors regroupée dans une association pour combattre ce fléau : la patrouille citoyenne. Eliana Guerrero, 50 ans, est une des membres. En parallèle avec son travail d'agente immobilière, elle sillonne la ville pour traquer et photographier les pickpockets. Les clichés sont ensuite postés sur les réseaux sociaux de la patrouille. Elle a appris à repérer les pickpockets et connaît toutes leurs techniques. Elle met souvent en garde les usagers d'une ligne très fréquentée du métro barcelonais,

La patrouille citoyenne est tout juste tolérée par les policiers qui ne la voient pas d'un très bon œil. Elle agit en parallèle des forces de l'ordre et n'a en aucune autorité pour se substituer à la police. Eliana reste décidée à faire de Barcelone une ville plus sûre. On estime que chaque semaine, plus de 600 vols ont lieu dans la capitale catalane.

TF1 | Reportage J. Garrel, H. Lévèque


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info