La basketteuse Brittney Griner libérée des geôles russes contre un trafiquant d'armes

VIDÉO - Basketteuse contre marchand d'armes : les dessous de l'échange Brittney Griner-Viktor Bout

V. F - Reportage vidéo : Axel Monnier et Adrien Ponsard
Publié le 9 décembre 2022 à 6h00, mis à jour le 9 décembre 2022 à 9h34
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La star américaine du basket Brittney Griner, détenue en Russie depuis neuf mois, a été libérée jeudi.
Condamnée à neuf ans de prison, elle a retrouvé la liberté en échange de Viktor Bout, un redoutable marchand d'armes russe détenu aux États-Unis.
Le 20H de TF1 vous explique.

Voilà un échange de prisonniers digne d'un roman d'espionnage. Brittney Griner, star du basket américain, joueuse spectaculaire de 2,06 mètres, double médaillée d'or olympique, a retrouvé la liberté après neuf mois de détention en Russie, contre un marchand d'armes russe.

Son arrestation à Moscou en février dernier avait choqué et son histoire passionnait l'Amérique. Elle avait été condamnée à neuf ans de prison, pour possession d'une cigarette électronique au cannabis, autorisée aux États-Unis, mais interdite en Russie, et était détenue dans une colonie pénitentiaire isolée.

Des mois de négociations

Jeudi matin, toutes les chaînes américaines ont interrompu leur programme pour annoncer la nouvelle. Pour arriver à ce résultat, l'administration Biden avait négocié durant des mois au plus haut niveau avec la Russie. Et ce, malgré les très fortes tensions entre les deux pays, liées à la guerre en Ukraine. Le président américain a lui-même fait l'annonce de cette libération au côté de l'épouse de la joueuse. "Cela fait longtemps que nous travaillons pour cette issue. Nous n'avons cessé d'œuvrer à sa libération. Les négociations ont été intenses et laborieuses", a-t-il indiqué. 

La libération de la basketteuse a été obtenue contre celle d'un trafiquant d'armes russe, Viktor Bout, un homme sulfureux, ancien pilote de l'armée soviétique surnommé le "marchand de mort". Pour avoir livré des armes dans de nombreux conflits de la planète, il purgeait une peine de 25 ans de prison aux États-Unis et avait inspiré le film hollywoodien "Lord of War", avec Nicolas Cage. 

Lire aussi

L'échange a eu lieu en terrain neutre, à l'aéroport d'Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, selon le ministère russe des Affaires étrangères. La basketteuse se porte bien, elle se trouve actuellement dans un avion en direction des États-Unis. Elle a "bon moral" malgré "le traumatisme" enduré, a ajouté Joe Biden.


V. F - Reportage vidéo : Axel Monnier et Adrien Ponsard

Tout
TF1 Info