La folie du bitcoin

REPORTAGE - Bitcoin : plongée au coeur des usines de minage géantes du Texas

La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Mathieu Derrien, et Adrien Ponsard
Publié le 23 mai 2022 à 7h00, mis à jour le 23 mai 2022 à 9h58
JT Perso

Source : TF1 Info

Au Texas, les prix très bas de l'énergie attirent les industriels des cryptomonnaies.
Dans un petit village, deux usines de minage géantes sont côte à côte.
Une équipe de TF1 a pu en visiter une.

C'est un peu comme entrer dans une gigantesque ruche, comme on le constate dans le reportage en tête d'article. Des dizaines de milliers d'ordinateurs, secondés par des ventilateurs bruyants, s'alignent à perte de vue, du sol au plafond. Le petit village texan de Rockdale est semblable à des milliers d'autres. À un détail près : deux usines géantes qui se sont installées récemment dans ce paysage rural.

Ce sont deux des principales compagnies de minage de bitcoin au monde, qui se sont installées dans cette bourgade d'à peine plus de 5.000 habitants. Leurs deux usines sont presque côte à côte, les plus grandes aux États-Unis, profitant d'un vaste site industriel abandonné du géant de l'aluminium Alcoa. 

Des profits considérables

Pour créer des cryptomonnaies et les rendre infalsifiables, il faut des calculs complexes réalisés par des ordinateurs. Chacun est utilisé au maximum de ses capacités, et il faut les multiplier pour produire le plus d'unités monétaires possible- et obtenir une rémunération en bitcoin. Dans l'usine visitée par une équipe de TF1, ce sont 150.000 ordinateurs qui tournent en permanence, générant un profit qui se chiffre en centaines de millions d'euros.

De l'électricité à très bas coût

Ces ordinateurs, il faut à la fois les alimenter, et les refroidir pour rester en permanence sous les 30 degrés Celsius. C'est un gouffre énergétique colossal, équivalent à la production d'électricité d'un demi-réacteur nucléaire, et c'est ce qui a amené ces compagnies à s'installer au Texas. Dans le sol de cet État américain, on trouve du pétrole et du gaz en abondance. Les tarifs sont dérégulés, les prix de l'électricité sont les plus bas du pays, et de loin. La seconde usine, juste en face de celle visitée par notre équipe appartient à un groupe chinois, venu également profiter de l'aubaine.

De l'espace à perte de vue, des infrastructures industrielles préexistantes, et des prix très bas : il ne restait plus qu'à brancher les ordinateurs. De nombreuses autres usines de minage, de dimensions moindres, se sont implantées dans la région, pour les mêmes raisons. L'une d'entre elle s'est même installée près d'un puits de pétrole en activité, dont elle récupère le gaz qui en émane naturellement, pour le transformer en courant électrique. Une ruée vers l'or 2.0, que même la chute récente du bitcoin ne semble pas freiner : le minage reste malgré tout une activité extrêmement rentable.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Mathieu Derrien, et Adrien Ponsard

Tout
TF1 Info