INSOLITE - Dans la nuit de mercredi à jeudi au Danemark, une trentaine de personnes se sont retrouvées bloquées dans un Ikea à cause d’une tempête de neige. Une soirée que clients et employés ne sont pas près d'oublier.

"C’était une sacrée expérience !" Au Danemark, une trentaine de personnes ont passé la nuit de mercredi à jeudi dans un magasin Ikea à cause d’une tempête de neige. L’enseigne leur a offert le gîte et le couvert. "En fin d’après-midi, le vent a commencé à souffler très fort, les transports publics se sont arrêtés et rapidement il est devenu impossible de conduire sur les routes", a expliqué jeudi, quand la tempête s’est calmée, Peter Elmose, le directeur du magasin d’Aalborg. "C’était trop dangereux d’aller dehors et on ne pouvait pas faire prendre ces risques à nos collaborateurs, et puis il restait six clients, on les a invités aussi", a-t-il ajouté. 

S’en est suivie une copieuse collation de Noël dans la cantine du personnel, avec petits pains suédois à la cannelle, chocolat chaud et chips, devant un téléfilm de Noël, avant la retransmission de la rencontre Liverpool-Everton. "C’était vraiment une soirée agréable, on a profité de la compagnie des uns des autres", a poursuivi monsieur Elmose. 

"Ça a toujours été un rêve d’avoir un Ikea pour soi tout seul"

En fin de soirée, à 23 h, le directeur a proposé à tous de se trouver un lit dans l’espace d’exposition du magasin. "J’ai choisi le lit qui avait l’air le mieux mais je ne connais pas son nom. Je l’ai juste choisi car il est très confortable", témoigne ainsi un Danois dans la vidéo du JT de TF1 en tête de cet article. 

"Tout le monde a fait une nuit complète, nos matelas sont bons", s’est amusé le directeur. Un peu avant 7 h, il a réveillé les endormis, qui ont profité d’un petit déjeuner avant de repartir. "Nous aimerions réessayer", a avoué l’un des clients, Erik Bangsgaard, à la télévision TV2. 

Pour Michelle Barrett, vendeuse dans un magasin voisin, "ça a toujours été un rêve d’avoir un Ikea pour soi tout seul". La jeune femme avait frappé à la porte de la chaîne suédoise avec une collègue pour demander le gîte. À l’ouverture du magasin, à 10 h, tous les draps avaient été changés et l’enseigne reprenait une activité normale. 


LT avec AFP | Reportage vidéo TF1 M. Guiheux, S. Caffin

Tout
TF1 Info