Le WE

Bombes au phosphore : la Russie en accusation

Publié le 2 juillet 2022 à 13h07, mis à jour le 2 juillet 2022 à 15h27
JT Perso

Source : JT 13h WE

L'île aux Serpents est un territoire ukrainien hautement stratégique pour sa position en pleine mer Noire. Moscou l'a abandonné avant d'en détruire les installations.

Les avions de chasse russe ont opéré en pleine nuit. Sur la minuscule île aux Serpents, ils ont lâché plusieurs bombes. Les experts occidentaux parlent déjà de munitions au phosphore, comme le laissent penser ces immenses traînées de fumée blanche. Ce type de bombe est légal quand la cible visée est inoccupée par les civils. C'était le cas de ce bout de territoire ukrainien, mais son utilisation inquiète.

Moscou venait pourtant de quitter l'île rocailleuse, officiellement pour rendre service aux Ukrainiens. "Dans un geste de bonne volonté, l'armée russe a retiré ses dernières troupes de l'île. Cela montre que la Russie ne s'oppose pas aux efforts de l'ONU pour créer un corridor humanitaire afin d'exporter les stocks de céréales depuis l'Ukraine", a lancé Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

L'île a d'abord une dimension symbolique. Au tout début de la guerre, c'est ici que des soldats ukrainiens avaient défié l'ennemi russe. Mais l'île, grande de 47 hectares, représente aussi un enjeu commercial. Elle est située en pleine mer Noire à l'embouchure du Danube et à une centaine de kilomètres du grand port d'Odessa.

TF1 | Reportage G. Brenier


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info