Lula, nouveau président élu du Brésil, opéré du larynx

M.L (avec AFP)
Publié le 21 novembre 2022 à 16h46

Source : JT 20h Semaine

Élu fin octobre, Lula a été hospitalisé à son retour de ses premiers déplacements internationaux.
Il a subi une intervention chirurgicale au larynx et est sorti de l'hôpital lundi matin.
"Tout est réglé, je vais bien", a tenu à rassurer le chef d'État de 77 ans, qui avait déjà souffert d'un cancer au larynx par le passé.

Moins d'un mois après avoir été élu à la tête du Brésil, Lula a subi une intervention chirurgicale au larynx, le conduit qui relie la gorge à la trachée. Il a été pris en charge au retour de son voyage en Égypte et au Portugal, a annoncé lundi l'hôpital, où il a été opéré à Sao Paulo. Le nouveau chef d'État est sorti de l'hôpital lundi matin, après avoir subi la veille une "laryngoplastie", intervention au larynx.

"Bonjour, je suis à la maison après la petite intervention d'hier. Tout est réglé, je vais bien, bonne semaine à tous", a écrit Luiz Inacio Lula da Silva, 77 ans, sur Telegram quelques heures après sa sortie de l'Hôpital Syro-libanais. Le bulletin médical a précisé que l'opération avait permis de "retirer une leucoplasie de la corde vocale gauche", des plaques blanches détectées lors d'examens médicaux effectués le 12 novembre, trois jours avant son voyage à l'étranger.

Les médecins ont écarté la présence d'une nouvelle tumeur chez Lula qui avait souffert d'un cancer du larynx en 2011, peu après la fin de ses deux premiers mandats présidentiels, qui s'étiraient de 2003 à 2010. Il s'était remis l'année suivante, après avoir subi des séances de radiothérapie et chimiothérapie.

Pour son premier voyage à l'étranger depuis sa victoire face au président sortant Jair Bolsonaro, le 30 novembre, Lula s'est rendu à la COP27 à Charm el-Cheikh en Égypte, un déplacement symbolique pour celui qui a promis d'agir pour le climat, et en particulier pour préserver l'Amazonie, puis à Lisbonne. Il est rentré au Brésil samedi. 

Fumeur durant plus de cinquante ans, il avait abandonné la cigarette en 2010, après une hospitalisation pour hypertension. Tout au long de sa campagne éprouvante face à Jair Bolsonaro, sa voix, déjà naturellement rauque, a été de plus en plus éraillée, devenant parfois difficilement audible.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info