VIDÉO - "C’est absolument invraisemblable" : des milliers d'Ukrainiens fuient vers la Pologne après l'offensive russe

M.G
Publié le 24 février 2022 à 23h25, mis à jour le 24 février 2022 à 23h57

Source : JT 20h Semaine

L'armée russe a lancé, ce jeudi, une offensive soudaine d'envergure en Ukraine.
Fuyant les combats, des dizaines de milliers d'habitants tentent de se rendre en Pologne.

Ils viennent des campagnes, des villes, de la région de Kiev ou de celle du Donbass... Ce jeudi, des milliers d'Ukrainiens ont pris la route pour fuir l'avancée irrésistible de l'armée russe, qui a lancé une offensive soudaine sur le pays en début de journée. Tentant d'échapper à la violence des combats, des familles entières tentent de quitter le pays et de rejoindre la Pologne, qui partage plus de 500 kilomètres de frontière commune avec l’Ukraine. 

Dans la seule journée de jeudi, plus de 100.000 habitants ont quitté leur domicile. Plusieurs milliers d'entre eux, en provenance de Kiev notamment, ont déjà rejoint l'étranger, et notamment la Pologne, donc. Depuis plusieurs semaines, le pays se prépare à accueillir un afflux massif de populations. Le gouvernement a ouvert des centres d’accueil à proximité des frontières. "Le ministère de l'Intérieur prend depuis un certain temps des mesures pour nous préparer à une vague allant même jusqu'à un million de personnes", avait assuré en janvier dernier le vice-ministre polonais de l'Intérieur, Maciej Wasik. "Nous sommes prêts à accueillir des enfants et des jeunes dans les écoles et des étudiants dans les universités polonaises", a ajouté mercredi le ministre de l'Éducation, Przemyslaw Czarnek.

Jusqu'à 5 millions de personnes déplacées

Ce n'est sans doute que le début de ce qui s'annonce comme une crise migratoire sans précédent. Selon l'ONU, "jusqu'à 5 millions de personnes supplémentaires" pourraient être déplacées du fait de ce conflit. "Mon mari me disait que je ne devais pas paniquer. Que cela n’arriverait pas. Et là, ça y est, c'est arrivé. C’est absolument invraisemblable", témoigne une femme hébétée, qui a passé la frontière avec sa famille après les premiers coups de feu. 

1,5 million d’Ukrainiens vivent déjà en Pologne. Dans la journée, quelques-uns ont pris la direction inverse et sont retournés dans leur pays pour combattre l'envahisseur russe. C’est le cas d’un mécanicien, interrogé par TF1 : "[Je pars] pour faire la guerre en Ukraine. La guerre", souffle-t-il. Mais, pour l'heure, les civils ukrainiens qui choisissent de se confronter à l’offensive russe sont bien moins nombreux que ceux qui la fuient en masse. 


M.G

Tout
TF1 Info