La reine Elizabeth II a surpris ses sujets en exprimant le souhait que l'épouse du prince Charles, Camilla, devienne reine consort quand son fils deviendra Roi.
Les Britanniques, eux, sont toujours marqués par la disparition de la très aimée Diana.
Si la décision était inattendue, elle reste cependant bien accueillie au Royaume-Uni.

Après 70 ans de règne, la reine d’Angleterre semble décider à mettre de l’ordre dans les affaires familiales. Ce week-end, la toujours très populaire Elizabeth II a fait une annonce qui a surpris plus d’un Britannique : lorsque que son fils Charles montera sur le trône, son épouse Camilla recevra le titre de reine consort.

Reine, et non "princesse consort"

Une déclaration forte au point que de nombreux journaux britanniques en ont fait leur titre d'une. "Queen Camilla" saluait ainsi dimanche The Sun. "Camilla will become Queen", mettait encore en avant The Daily Mail ou "Camilla will be Queen", titraient le Sunday Express ou The Mirror ("Camilla va devenir / deviendra reine"). Enfin, The Sunday Telegraph a souligné : "Queen Camilla gets royal approval" (La reine Camilla a reçu l'approbation royale). 

Cette décision est donc un tournant pour les journaux, mais aussi un geste inattendu pour les Britanniques encore attachés à la famille royale. "C'est une surprise, mais elle a soutenu la reine, elle est restée discrète et elle a beaucoup travaillé", reconnaît une passante interrogée par TF1 dans les rues de Londres. "Je suis content pour Charles parce qu’il aura attendu longtemps de devenir roi. Alors quand ça arrivera, ça sera bien pour lui d’avoir Camilla à ses côtés et qu’elle soit appelée reine", félicite un autre.

Cette déclaration a étonné puisque la question était restée en suspens depuis le mariage du Prince Charles avec Camilla, il y a 17 ans. Une manière peut-être de laisser le temps aux Britanniques de faire leur deuil de la précédente femme du Prince héritier, la toujours très aimée et iconique Lady Diana. "Pour le prince Charles et Camilla, il n’y a pas vraiment de vente, mais par contre, les gens me demandent toujours Diana et la reine Élisabeth", explique ainsi un vendeur dans un magasin de souvenirs.

Lors d'un dernier sondage en 2021, 63% des Britanniques s'étaient montrés défavorables à ce que Camilla ait le titre de reine. Depuis elle a multiplié les engagements caritatifs et les apparitions publiques pour se faire accepter. "Ça n’était pas bien vous savez, elle était la troisième personne, la maîtresse de Charles. Mais le temps passe et on oublie", assure un Anglais. Le Palais table également sur la popularité toujours incontestée de la reine pour réussir à faire tourner la page.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Elise Stern, Lucie Barbazanges

Tout
TF1 Info