Le WE

Chefs-d'œuvre en péril : la France au secours du patrimoine irakien

Publié le 22 janvier 2022 à 20h23, mis à jour le 24 janvier 2022 à 9h21
JT Perso

Source : JT 20h WE

En Irak, Mossoul a été libérée il y a plus de quatre ans des djihadistes de l’ État islamique. Ces derniers ont tout saccagé avant de partir. La reconstruction, aidée par des équipes du Louvre, se fait quasiment pierre par pierre.

Même en ruines, la mosquée Al-Nouri reste l'emblème de Mossoul. Construite il y a près de 900 ans, elle a été dynamitée par Daech en 2007 pour ne rien laisser aux vainqueurs. Voici son aspect d’origine, l’ensemble sera bientôt reconstruit à l’identique.

Ce chantier imposant évoque celui de Notre Dame à Paris. Sous les immenses poutres de soutènement, subsiste le lieu où l’éphémère khalifa de Daech proclamait. On peut encore voir comment les islamistes ont tenté d’effacer neuf siècles d’histoire. Quatre ans ont été nécessaires pour déminer les lieux, évacuer les gravats et mener à bien les fouilles archéologiques.

Les habitants de Mossoul redécouvrent ainsi un patrimoine millénaire. Le musée du Louvre vient en aide au musée des Antiquités de Mossoul. Irakiens et Français restaurent une pièce unique de l’histoire assyrienne. Fragments après fragments, les Irakiens espèrent rouvrir leur musée d’ici cinq ans.

Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

T F1 | Reportage B. Christal, R. Reverdy


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info