Le WE

Chine/Taïwan : l'escalade

Publié le 6 août 2022 à 20h21, mis à jour le 6 août 2022 à 23h15
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'armée chinoise simule un blocus de Taïwan. Elle effectue les plus importants exercices militaires jamais organisés autour de ce territoire revendiqué par Pékin. Une manière d'intensifier ses représailles après la visite dans l'île de Nancy Pelosi.

Il y a d'abord eu ces missiles qui ont atterri dans les eaux entourant Taïwan. Certains survolent même l'île, du jamais vu. Et depuis vendredi, la pression militaire chinoise s'accentue. On observe au moins six zones de manœuvres, engageant une trentaine d'avions de chasse et de navires communistes selon les termes du gouvernement taïwanais.

Cette démonstration de force a plusieurs objectifs pour Pékin. Comme l'explique Antoine Bondaz, chercheur spécialiste de la Chine à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS). Ce qui a déclenché l'ire du dragon chinois, c'était la visite à Taïwan de Nancy Pelosi, numéro trois du gouvernement américain, mercredi. Pékin dénonce une provocation. Mais il s'agit surtout de l'excuse rêvée pour lancer immédiatement ses exercices militaires.

La Chine entend bien un jour mettre la main sur cette petite île. D'abord pour des raisons stratégiques, avoir un accès direct vers le Pacifique. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Et puis, Taïwan est un contre-modèle extrêmement gênant pour le système politique chinois. Parallèlement à cette pression sur Taipei, la Chine a aussi suspendu les discussions avec les États-Unis autour des dossiers majeurs. L'enveniment des relations entre Pékin et Washington semble être une perspective inquiétante à l'échelle internationale.

TF1 | Reportage F. Agnès, M. Alibert


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info