Chute d’un téléphérique en Italie : les freins étaient désactivés

Publié le 26 mai 2021 à 20h04, mis à jour le 26 mai 2021 à 21h29

Source : JT 20h Semaine

L'enquête se poursuit pour déterminer les causes de la chute d'un téléphérique ce dimanche au nord de l'Italie. Les responsables auraient désactivé le système de freinage d'urgence pour que l'installation continue de fonctionner et à générer des revenus.

Ce mercredi, les policiers scrutaient les débris autour de la cabine, photographiant chaque pièce comme autant de preuves à accumuler. Mais c'est la "fourchette" qui a parlé. Il s'agit d'une pièce que l'on installe quand on veut désactiver le frein d'urgence, et c'est bien ce qui s'est passé. Les trois responsables de l'entreprise, qui exploitait le téléphérique, ont reconnu en garde à vue avoir neutralisé cet élément de sécurité.

"C'était un choix conscient, fait de manière absolument délibérée, c'est tout. Ce n'était pas une omission occasionnelle ou un oubli, non. C'était une décision consciente de désarmer, de désactiver ce système d'urgence", rapporte Olimpia Bossi, procureure en chef du district de Verbania.

Depuis quelque temps, ce frein d'urgence se déclenchait souvent sans raison. Plusieurs fois, des techniciens étaient intervenus sans succès. Réparer aurait nécessité d'immobiliser le téléphérique pendant plusieurs semaines. Les patrons auraient préféré poursuivre l'exploitation qui leur apportait jusqu'à 20 000 euros, misant sur le fait que les câbles ne cèderaient pas. Mais un câble s'est rompu.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info