Affaire des sous-marins : une crise inédite entre la France, l'Australie et les États-Unis

Contrat de sous-marins annulé entre l’Australie et la France : un nouvel enjeu mondial

Publié le 17 septembre 2021 à 20h07, mis à jour le 17 septembre 2021 à 21h30
JT Perso

Source : JT 20h WE

La rupture par l'Australie du contrat des sous-marins français semble évoquer le symptôme d'une nouvelle guerre du Pacifique. Pourquoi la région est-elle à ce point stratégique notamment pour les États-Unis ? Quelle est la réalité de la menace chinoise ?

Des dizaines de bâtiments de guerre amphibie et un débarquement digne d'un film hollywoodien. Ces images, filmées par l'armée chinoise, sont celles des dernières démonstrations de force réalisée en août dernier en mer de Chine, une zone où l'appétit de l'Empire du Milieu ne cesse de croître autant que l'inquiétude de ses voisins et rivaux.

La mer de Chine, c'est un carrefour stratégique majeur, 35 % du commerce mondial y transite et également riche en ressources pétrolières. C'est le cœur névralgique de la grande région Asie-Pacifique, devenu le poumon de l'économie de la planète. Il génère 60% de la croissance économique et concentre deux tiers de la population mondiale. "La Chine aimerait moins de passage, notamment de la marine américaine et une certaine marine européenne dans la zone. La question réellement, c'est peut-on encore librement naviguer dans cette zone maritime ?", explique Alice Ekman, analyste responsable de l'Asie à l'Institut des études de sécurité de l'Union européenne.

Pour contester l'hégémonie chinoise, les armées du monde entier multiplient les exercices dans la région, y compris la France. Exemple, la mission Jeanne d'Arc en juin dernier. Une frégate, un porte-hélicoptère s'entraînent alors aux côtés des Américains et Australiens notamment. Autre exemple, en avril dernier, ce sous-marin d'attaque L'Émeraude rentre en France après 7 mois de mission jusqu'en mer de Chine, une première depuis 20 ans. C'est l'une des priorités stratégiques de la France, seul pays européen ayant des territoires, 2 millions d'habitants et 7 000 militaires en permanence.

Mais la puissance militaire la plus importante, ce sont les États-Unis. Ils comptent de nombreuses bases et patrouillent quasiment chaque semaine au large des côtes chinoises. Dans cette région toujours plus militarisée, le nouveau partenariat entre l'Australie, la Grande-Bretagne et les États-Unis attise encore un peu plus les tensions.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info