Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Coronavirus : 70.000 Français toujours bloqués à l'étranger

Publié le 25 mars 2020 à 6h12
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

RAPATRIEMENT - Le trafic aérien étant quasiment nul et les aéroports presque tous fermés, de nombreux Français sont encore bloqués à l’étranger. Qu'en est-il de leur sort ? Quand vont-ils pouvoir revenir ?

"Les gens commencent un peu à nous regarder de travers. On sent que l'ambiance est en train de changer". Un Français bloqué en Inde témoigne de la situation que connaissent bon nombre de nos ressortissants à l'étranger : "on nous appelle 'corona' [...] la seule solution pour nous, puisque nos vols sont annulés, c'est que la France affrète des avions."

Sortir d'un pays où tous les vols domestiques et internationaux sont interdits, c'est le cauchemar que vivent des milliers de Français bloqués à l'étranger. Ils sont 70.000 partout dans le globe. Au Cambodge, plus de 800 Français sont bloqués sans solution de retour. Les rapatrier n'est pas chose aisée. Au Pérou, ils sont 300 à attendre une aide : le gouvernement a empêché l'arrivée d'un avion en provenance de France et a bloqué toutes les circulations de bus ce qui complique le regroupement des ressortissants .

Dans les pays où les vols se poursuivent, les compagnies aériennes proposent encore des billets mais à des prix exorbitants. "Je trouve cela choquant qu'il n'y ait aucune solidarité", déplore une étudiante française. Coincée en Australie, son retour en France lui coûterait 6 000 euros aujourd'hui. Aux Philippines, quelque 330 Français ont pu quitter le pays grâce à un avion affrété par la France. Il en reste encore un millier disséminés sur différentes île du pays qui a suspendu ses vols intérieurs. 

Lire aussi

80.000 ressortissants ont pu regagner la France depuis la semaine dernière

Depuis la semaine dernière, 80.000 ressortissants ont pu regagner la France. Plus d'une centaine de vols ont ainsi permis le rapatriement d'environ 20.000 Français du Maroc. Plus de 10.000 ressortissants français ont aussi pu rentrer de Tunisie et d'Algérie. 

Le ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a expliqué multiplier les contacts avec ses homologues à travers le monde pour obtenir l'autorisation de faire atterrir des avions et ramener les touristes bloqués.  Le gouvernement travaille en liaison avec différentes compagnies aériennes, françaises et étrangères, qui programment des vols commerciaux réguliers ou spéciaux selon les cas. Un dispositif réservé aux touristes et personnes en voyages d'affaires, les Français résidant habituellement à l'étranger sont donc invités à y demeurer et à respecter les règles de confinement locales. 

Les opérations de rapatriement sont aussi coordonnées avec d'autres pays européens afin de ramener le maximum de personnes au plus vite. C'est le cas notamment en Amérique Centrale où la France opère en commun avec l'Espagne le rapatriement de leurs ressortissants. Jean-Yves Le Drian a estimé qu'il faudrait encore "une bonne semaine" pour ramener l'ensemble des Français bloqués à l'étranger.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info