Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

VIDÉO - Coronavirus : le #ghencovychallenge enflamme les réseaux sociaux

Jérôme Vermelin et Léa Bons
Publié le 5 mars 2020 à 17h22
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

INSOLITE - Inspiré par une chanson de prévention contre le coronavirus, un chorégraphe vietnamien a lancé le "Ghen Co Vy Challenge" afin d’inciter les internautes à populariser les gestes qui protègent contre le coronavirus.

Le Vietnam est l’un des premiers pays à avoir été frappé par l’épidémie de coronavirus qui fait désormais trembler la planète. Le 23 février dernier, le ministère local de la Santé a donc mis en ligne une vidéo de prévention afin de populariser les gestes du quotidien pour se protéger contre la maladie. 

La bande-son de ce dessin animé rigolo est basée sur la mélodie de "Ghen", un tube de V-Pop interprété par le duo MIN et Erik. Ce sont également eux qui interprètent également la nouvelle version, "Ghen Co Vy" dont les paroles ont été adaptées avec l’aide des autorités scientifiques.  

"Lavons-nous les mains, frottons, frottons, frottons, frottons-les ! Ne touche pas tes yeux, ton nez, ta bouche. Évitons les endroits où il y a de la foule. Résistons au corona, corona !", chantent MIN et Erik sur le refrain. Résultat : plus de 3,7 millions de vues sur Youtube à ce jour.

Lire aussi

Histoire de bien faire passer le message, le danseur Quang Dang, très populaire dans son pays, a imaginé une chorégraphie qu’il a mise en ligne sur son compte Instagram, avant d’inciter les utilisateurs du réseau Tik Tok à l’imiter.  Le Ghen Co Vy Challenge a déjà fait de nombreux émules, à commencer par l’animateur américain Jon Oliver qui en livré une version toute personnelle sur le plateau de son talk-show.

"Je voulais utiliser mon propre langage afin de répandre de bonnes informations sur la manière de combattre le Covid-19", explique Quang Dang au site du magazine américain Billboard. "De fausses informations circulent partout et nous devons utiliser les pouvoir qui sont les nôtres pour sensibiliser le public de manière juste."


Jérôme Vermelin et Léa Bons

Tout
TF1 Info