REPORTAGE - Dans dix jours, le Danemark aura définitivement tourné la page du pass sanitaire. Celui-ci ne sera plus réclamé ni en boîte de nuit, ni lors de grands événements sportifs.

Il fait étonnamment beau à Copenhague, mais ce n'est pas ce qui rend ce café particulièrement appréciable. Premier jour sans pass sanitaire au Danemark, plus besoin de le sortir en terrasse, ni même à l'intérieur. Les clients sont vaccinés, mais ils apprécient le simple fait de ne plus avoir à y penser en entrant ici.

C'est aussi une bonne nouvelle pour les commerçants. Cela leur permet un véritable gain de temps. "Avant, je devais vérifier le pass auprès de tout le monde et ça me mettait en retard pour les cafés. Maintenant, je peux juste faire mon travail et les clients peuvent s'asseoir librement", raconte Signe Lartell, manager au café Funder.

Au Danemark, le pass sanitaire disparaît de tous les lieux accueillant du public au quotidien cinq mois après sa mise en place. La raison d'une telle mesure : un taux de vaccination particulièrement élevé. En tout, 72% des Danois sont vaccinés. Aussi, le masque n'est plus obligatoire même dans les transports. Pour les touristes européens, la surprise est totale.


TF1

Tout
TF1 Info