CORONAVIRUS - À cause d'une nouvelle flambée de Covid-19, l'OMS craint que 500.000 nouveaux décès surviennent en Europe d'ici à février. L'Allemagne notamment serre la vis.

Les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse en Europe. Pour l’instant, la France ne s'en sort pas si mal grâce à son taux de vaccination de 74%. C'est l'un des plus hauts du continent, loin devant celui du voisin allemand, qui plafonne à 67%. Outre-Rhin, à Dresde, à l'heure du déjeuner ce samedi, il suffisait de présenter un pass sanitaire pour aller au restaurant. Mais lundi, les non-vaccinés ne pourront plus entrer. 

Les autorités fédérales de plusieurs États de l'Est de l'Allemagne, ont en effet décidé de serrer la vis. "Si les clients ne sont pas vaccinés ou guéris, ils devront malheureusement rester dehors", prévient la directrice commerciale de l’établissement de Dresde. "Tant pis, on aura moins de clients, mais au moins, on reste ouvert", nuance-t-elle dans le reportage en tête de cet article.

Je n'ai toujours pas pris le temps de me faire vacciner
Un habitant de Dresde

La Saxe, dont Dresde est la capitale, enregistre le taux d'incidence le plus haut d'Allemagne et le taux de vaccination le plus faible : 56%. "Je n'ai toujours pas pris le temps de le faire. Je suis tout le temps en déplacement avec mon travail. C'est sûr, ça va être difficile. Que voulez-vous que je vous dise. Je vais rester à la maison et je me contenterai d'aller au travail", explique un habitant. 

Cette invitation à la vaccination vise à éviter la saturation des hôpitaux, alors que les hospitalisations pour Covid ont augmenté de 40% par rapport à la semaine dernière. Actuellement, 2000 Allemands sont en soins intensifs. "Le plus tragique, c'est que nous avons souvent des parents pratiquement tous non-vaccinés, qui ont été infectés par leurs enfants ou dans leur cercle social", déplore le Dr Armin Geise, chef du service de réanimation à l’hôpital de Nuremberg.

La vague vient des pays d'Europe de l'Est. Le taux d'incidence y dépasse souvent les 500 cas positifs pour 100.000 habitants. On retrouve les pays où le taux de vaccination est le plus faible. Pour l'encourager, la Grèce par exemple renforce son pass sanitaire. Il est exigé dans tous les commerces et contrôlé par la police.

En France, la couverture vaccinale est bien meilleure. L'effort se concentre donc chez nous sur les moins de 12 ans. Le masque redevient obligatoire à l'école primaire dans 61 départements à partir de lundi. Pas question en revanche pour le moment de vacciner les 5-11 ans. Les États-Unis le font depuis mercredi pour compenser leur retard. Au total, 67% des Américains sont vaccinés. C'est 10 points de moins qu'en France.


TF1

Tout
TF1 Info