Au Liban, depuis des mois, privés de tout, les habitants survivent. Les retraits d’argent sont limités à 200 dollars par mois et par personne, somme dérisoire face à la flambée des prix. Poussés à bout, des citoyens ont décidé de braquer leur banque.

Soutenu par la foule, Ibrahim Abdullah, le braqueur s’est enfermé à l’intérieur de cette banque. Il est venu avec une arme qu’il a, depuis, remise aux agents de sécurité. Il demande 50 000 euros, son argent, sur son propre compte. Les journalistes l’interrogent en plein hold-up.

Un client qui braque sa banque pour récupérer son argent, c’est le cinquième ce vendredi. Les banques, menacées de faillite, empêchent leurs clients de retirer plus de 200 dollars par mois même s’ils en ont plus sur leur compte.

Il y a deux jours, cette jeune femme fait filmer son braquage. Les gouttelettes qui volent, c’est de l’essence. Elle vient de s’en asperger et menace de s'immoler. Ces clients braqueurs assurent ne pas avoir le choix pour récupérer leur argent. Menacé par la crise économique qui frappe le pays depuis trois ans, la monnaie a perdu 90% de sa valeur et les trois quart de la population vivent désormais sous le seuil de la pauvreté.

TF1 | Reportage B. Guénais, F. Litzler


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info