Taïwan : vif regain de tension entre la Chine et les États-Unis

VIDÉO - "La population de Taïwan est endoctrinée", selon l'ambassadeur de Chine en France

Aurélie Loek
Publié le 5 août 2022 à 22h56
JT Perso

Source : TF1 Info

Invité sur LCI, l'ambassadeur de Chine en France a justifié la forte réaction de Pékin suite à la visite de Nancy Pelosi à Taiwan.
Selon Lu Shaye, ce déplacement a remis en cause le principe d'une "Chine unique".
Il a par ailleurs dénoncé l'actuel gouvernement taïwanais qui aurait "endoctriné" sa population.

Tandis que la tension est forte dans le détroit de Taïwan à la suite des manœuvres militaires chinoises menées à quelques kilomètres de la côte taïwanaise, l'ambassadeur de la Chine en France, Lu Shaye, a tenté de justifier sur le plateau de LCI ce vendredi 5 août cette démonstration de force de la part de son pays.

La défense de la politique "d'une seule Chine"

Jugeant que la visite de la présidente de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, à Taïwan, avait "violé gravement la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine", il a expliqué que ces exercices militaires permettaient de "préserver la paix et la stabilité de la région". "S'il n'y avait pas cette manifestation de la détermination résolue de l'Armée populaire de Chine, la force sécessionniste de Taïwan aurait continué à avancer pour réaliser cette soi-disant indépendance", a assuré Lu Shaye.

Dans la continuité de la politique "d'une seule Chine" menée par son pays, l'ambassadeur a donc défendu "les liens très serrés" qui existent entre la Chine continentale et Taïwan. Selon lui, l'indépendance de l'île ne serait par conséquent pas réellement souhaitée par la population, Lu Shaye blâmant surtout "la propagande de désinisation" menée par l'actuel gouvernement de Taïwan.

Celui-ci est mené depuis mai 2016 par la présidente Tsai Ing-wen, réélue en 2020 et favorable à une déclaration formelle d'indépendance de Taïwan. Une "ligne rouge" pour Pékin, avec qui, depuis, les relations se sont envenimées. D'après l'ambassadeur chinois Lu Shaye, la population taïwanaise, avant l'élection de Tsai Ing-wen, ne partageait d'ailleurs pas "cette opinion publique".

Lire aussi

Face à l'actuel gouvernement, l'ambassadeur a donc prôné la nécessité de "rééduquer" les Taïwanais. "Les autorités de Taïwan ont fait une éducation de désinisation sur la population de Taïwan, elle est endoctrinée, intoxiquée. Il faut rééduquer pour éliminer cette pensée séparatiste", a-t-il encore martelé, par conséquent complètement opposé à tout projet d'indépendance de Taïwan. "On ne l'acceptera jamais", a-t-il refusé, catégorique.


Aurélie Loek

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info