Ce lundi 9 mai, comme au temps de l'URSS, rien ne semble avoir changé sur la place Rouge. Vladimir Poutine a exalté le patriotisme russe. Le président russe a affirmé que s'il a envahi l'Ukraine, c'est parce qu'il se sentait menacé.

Derrière cette image d'une Russie unie et combative, on retiendra plusieurs absences. Tout d'abord, celle du chef d'état-major des armées, écarté ou blessé au front selon les versions. Dans le ciel de Moscou, il n'y avait pas de défilé aérien. Raison invoquée, une météo défavorable. Enfin, dans son discours, Vladimir Poutine n'a pas officiellement déclaré la guerre. "Aujourd'hui, vous vous battez pour nos enfants dans le Donbass, pour la sécurité de notre patrie, la Russie" a affirmé le président de la Fédération de Russie.

Notre équipe est l'une des rares autorisées sur la place Rouge. Avec ce défilé militaire, la Russie veut impressionner le reste du monde, mais il y a un autre objectif, rassembler la population russe derrière son armée. D'ailleurs, devant notre caméra, une habitante a expliqué que les Russes restent toujours unis à chaque fois que le pays est en danger. Ces images ont été observées dans l'Europe toute entière. Emmanuel Macron, notamment, réaffirme le soutien de l'Union au peuple ukrainien.

T F1 | Reportage E. Lefebvre, J. Garro, G. Parrot.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info