Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Des dizaines de civils tués à Boutcha : y a-t-il eu crime de guerre ?

TF1 | Reportage M. Scott - N. Clerc - F. Petit
Publié le 3 avril 2022 à 19h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

Des corps de civils laissés à l'abandon dans les rues, voilà les scènes que les Ukrainiens ont découvertes à Boutcha quand ils ont repris cette ville de la banlieue de Kiev.
En se retirant, les Russes ont-ils commis des crimes de guerre ?

En arrivant à Boutcha, voilà ce que les Ukrainiens découvrent : des corps qui jonchent les rues, allongés sur les trottoirs ou à même la chaussée. Ce ne sont pas des soldats, mais de civils, de simples habitants abattus, parfois à bout portant comme ce jeune homme de 26 ans tué sans sommation. Il y a des hommes, des femmes. Et selon certains témoignages, des enfants auraient aussi été tués de sang-froid.

Un peu plus loin, trois personnes gisent, les mains attachées dans le dos. C'est un massacre dont l'ampleur reste encore à mesurer. Mais le bilan de ces tueries de civils non-armés s'élèverait à plusieurs centaines de victimes. Cet après-midi, la plupart des corps avaient été enlevés, mais Alexis Olenin, chef de bataillon pour la police de Kiev, pense que d'autres découvertes macabres sont à venir au fur et à mesure que les zones occupées par les Russes sont libérées.

Pourquoi ces crimes ? Une vengeance disent certains, car c'est ici que les Russes ont perdu de nombreux hommes. En témoigne cette colonne de blindés entièrement détruite en plein centre de Boutcha. Des tombes ont été improvisées dans les jardins, comme dans ce trou où un blindé avait pris position. L'émotion a largement débordé la petite communauté des rescapés de Boutcha qui espère que la Cour pénale internationale qualifiera de crime de guerre les atrocités qui y ont été commises.


TF1 | Reportage M. Scott - N. Clerc - F. Petit

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info