Guerre en Ukraine : des exactions au cœur du conflit

VIDÉO - Des soldats russes échappent de justesse à des tirs venant de leur propre camp

Publié le 18 novembre 2022 à 12h40
JT Perso

Source : LCI MIDI

Une unité russe qui terminait une opération de destruction a été prise à partie par d’autres soldats russes situés de l’autre côté du Dniepr, à Kherson, là où l’armée de Moscou s’est retranchée après avoir dû quitter la ville à la hâte.

À Kherson, de l’autre côté du Dniepr, une opération de destruction menée à bateau par une troupe russe a donné lieu à des tirs fratricides. "Il y a méprise", explique le général Olivier de Bavinchove, ce 18 novembre sur LCI. "Il y a énormément de tension puisque les troupes se retirent d’un bord du fleuve sous la pression et probablement avec une forme d’imbrication avec les unités ukrainiennes. De l’autre côté, ceux qui sont installés en position défensive pour recueillir ces dernières unités qui se désengagent ont commis une erreur d’identification." 

Lire aussi

"Cela fait hélas partie de la guerre, de toutes les guerres. Toutes les armées du monde ont été confrontées à ces tirs fratricides. Je ne crois pas que cela relève d’un niveau d’incompétence, mais plutôt du fait d’une opération de franchissement toujours compliquée, de cette rapidité pour échapper à l’étau de l’armée ukrainienne qui s’emparait de la ville", analyse sur LCI l’ancien chef d’état-major de la force internationale de l’Otan.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info